Une nouvelle campagne en grande pompe pour la marque de Ronaldo et une révélation...

Déjà égérie de plusieurs enseignes, Christiano Ronaldo lançait, il y a un an, sa propre marque de sous-vêtements, CR7. Bien entendu, tout comme David Beckham, le footballeur de renom était lui-même son propre mannequin. Très vite les affiches publicitaires ont fait le tour du monde. Sauf qu'un petit couac a obligé les concepteurs de la campagne à utiliser Photoshop de manière disons « plus abusive » que prévue. Aurait-on détecté un tantinet de graisse sur le ventre du champion portugais? Impossible, la plastique de Ronaldo reste irréprochable. Le soucis est donc ailleurs...

Pour les Américains, c'est la virilité trop évidente de l'ancien Ballon d'Or qui pose problème. Selon le journal italien II Messagero, ses attributs sont bien trop visibles pour être affichés... Sans doute une injure au « mâle moyen ».

Un nouvelle campagne en grande pompe

Très vite éjecté de la Coupe du Monde avec son équipe, Ronaldo a pu se plonger de manière plus consciencieuse dans les affaires. Et cette semaine, le joueur du Real Madrid lance en très grande pompe sa deuxième collection de caleçons CR7. On retrouve les affiches placardées en maxi-format sur les murs de plusieurs grandes villes telles que Londres, New York, Lisbonne, Paris, Milan ou encore Madrid. Sept villes pour le chiffre « 7 », fétiche à Christiano. Attention aux yeux!


A Lisbonne, Rankin X Ronaldo for CR7 Underwear