Selon une nouvelle étude*, 30% des hommes feraient semblant d'avoir un orgasme. Mais est-ce seulement possible ? La question n'est pas nouvelle et fait débat.

Physiquement, si l'homme jouit, il éjacule. “L’orgasme et l’excitation chez l’homme sont visibles, il est donc naturel de penser que l’homme ne simule pas. En fait, il est impossible de simuler l’excitation. Si l’homme n’est pas excité et n’a pas envie d’avoir un rapport sexuel, il n’aura pas d’érection. Quant à l’orgasme, il s’accompagne de l’éjaculation. Il n’est donc pas possible de simuler sauf avec un préservatif qui empêche la partenaire de savoir s’il y a eu éjaculation”, développe Jérémy Royaux, psychologue.

Sans protection en latex, une femme peut donc se rendre compte que son compagnon fait semblant de jouir. Toutefois, ce dernier peut éjaculer sans atteindre le 7e ciel. “L’éjaculation est une contraction musculaire qui a lieu lors de l’orgasme. Par contre, les sensations liées à l’orgasme peuvent varier et il est possible d’avoir un orgasme accompagné de peu de plaisir sexuel. Il existe néanmoins des cas particuliers mais qui sont peu courants et pathologiques, souvent liés à des problèmes médicaux”, développe notre psy.

“C’était bien ?”

Les raisons pour lesquelles un homme simulerait se révèlent être les mêmes que celles de la gent féminine. “Peur de ne pas être à la hauteur, peur que la partenaire pense qu’il y a un manque de sentiments si l’homme n’arrive pas à l’orgasme. Actuellement, la majorité des femmes pensent que l’homme est capable d’avoir un orgasme très facilement et de faire l’amour sans trop d’efforts, comme si c’était mécanique, pourtant c’est loin d’être le cas. Le contexte psychologique et affectif est très important pour l’homme comme pour la femme”, continue notre spécialiste.

Dans ce contexte difficile, l’harmonie sexuelle du couple peut être fragilisée. Les conjoints vivant une telle situation peuvent se sentir dépassés et désemparés. Pour éviter de se trouver dans une impasse, il est essentiel de s’ouvrir sans fausse honte à son partenaire. “La sexualité est un domaine du couple dans lequel on peut difficilement mentir, faire semblant, se forcer, etc. Il est vraiment important d’essayer de communiquer, de parler de sexualité, de ressenti, de peurs, d’envies, etc. Souvent, le manque de communication aggrave des problèmes qui auraient pu être résolus facilement. Si la femme se rend compte que son compagnon simule, il est plus que temps d’avoir une bonne discussion et d’arrêter de se mentir. L’apprentissage de la communication dans le couple est long et difficile mais fondamental pour la viabilité à long terme de la relation”, conclut Jérémy Royaux.

Pour éviter de simuler notre plaisir, stimulons notre communication !

* Publiée par le magazine Time Out.