Histoire de rêver sous la pluie de ce lundi, voici un aperçu de quelques plages où l'intérêt ne réside pas seulement en bronzette et sports nautiques: exploration des trésors des fonds marins, visite de ruines ancestrales ou encore escalade: certaines plages sauront vous occuper lorsque vous en aurez assez de lézarder sur le sable.


Certains pourraient trouver cela étrange, mais lézarder sur la plage pendant des heures tout en peaufinant son bronzage n’est pas forcément au goût de tout le monde. Les baroudeurs qui travaillent pour le comparateur de vols et d’hôtels momondo.fr ont fait le tour de la question en sélectionnant une liste des meilleures plages où il y a plus à voir et à faire que bronzette et sports nautiques.


Tulum, Mexique

Vue sur les ruines El Castillo depuis la plage.

Vue sur les ruines El Castillo depuis la plage.

Dans la région de la Rivière Maya, la ville de Tulum s’est fortement développée ces dernières années, mais elle conserve néanmoins ce charme bohémien qui attira les hippies du monde entier, à une époque où il ne s’agissait que d’un petit village endormi.

Il y a tant de choses à voir dans cette partie de la Péninsule du Yucatan que vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer sur la plage. Le top du top est bien sûr la visite des ruines précolombiennes, perchées sur un promontoire à 12m du sol et surplombant la mer des Caraïbes.

Quand vous aurez fini d’explorer l’une des dernières cités bâties et habitées par les Mayas, vous pourrez faire du yoga, ou de la plongée spéléo, déguster leur délicieuse cuisine végétarienne ou bien encore faire du shopping. N’oubliez pas aussi de goûter -avec modération- au mezcal, cette boisson alcoolisée à base d’agave, qui vous permettra de tenir le rythme effréné de ce pays d’Amérique Centrale.


Sharm El-Sheik, Egypte

Plongée sur épave en Egypte.

Plongée sur épave en Egypte. © Ben eBaker

Vous trouvez les eaux peu profondes sur la côte? Plongez donc dans les fonds cachés de la Mer Rouge! Vous découvrirez une vie maritime et des couleurs presque irréelles au cours d’une plongée dans le récif corallien du Parc National Ras Mohammed.

Et si vous voulez plonger encore plus profond, un véritable trésor englouti vous attend. Les fonds du Sinaï sont en effet la dernière demeure du SS Thistlegorm, un cargo de la marine marchande britannique, qui coula ici en 1941. Il fut découvert 10 ans plus tard par Jacques Cousteau.

Et si vous préférez rester au sec, sachez que Sharm El-Sheik est toute proche des sites spectaculaires de Gizeh, du Mont Sinaï et du Nil.



Major Cay, Bahamas

Pig Beach.

Pig Beach.

La seule idée d’avoir du sable entre les orteils pourrait bien vous horripiler, mais cette île des Bahamas mérite peut-être que vous fassiez un effort. C’est vrai qu’il n’y a pas grand-chose à faire sur cette île tropicale, à part s’étendre sur le sable nacré et marcher nonchalamment dans les eaux limpides de l’Atlantique. Néanmoins, c’est sûrement l’un des seuls endroits au monde où vous pourrez croiser des cochons lors de votre bain dans l’océan.

Big Major Cay, justement nommée aussi Pig Beach, est une île inhabitée mais peuplée de nombreux porcs sauvages.

Bien qu’on ne sache absolument pas comment ils ont atterri là, ils se sont totalement adapté à la vie sur la plage et vous pouvez vous baigner et bronzer avec eux sans aucun souci!


Mykonos, Grèce

Eoliennes sur l' île de Mykonos.

Eoliennes sur l’île de Mykonos.

Si l’idée de rester toute la journée assis sous un soleil ardent ne vous tente pas, celle de danser la nuit venue dans la douce brise maritime pourrait en revanche vous séduire. Pour découvrir l’une des plages les plus animées au monde, rendez-vous sur celle que l’on surnomme parfois l’Île des Vents.

Mondialement connue, Paradise Beach est la plage dédiée à la musique et à la jeunesse clubbeuse, mais pas seulement. Du front de mer jusqu’au centre de Mykonos, l’île toute entière vaut le coup d’œil.

Au petit matin, une baignade dans les eaux vives de la Mer Egée vous (re)mettra sur pieds, à moins que vous ne préfériez somnoler tranquillement à l’ombre de l’une des nombreuses ruelles pavées de l’île.


Railay, Thaïlande

Lever du soleil sur la plage à l'ouest de Railay.

Lever du soleil sur la plage à l’ouest de Railay. © Mark Fischer

Les vacances à la plage sont parfois assez peu excitantes, à moins que vous ne vous retrouviez entouré de hautes falaises calcaires, comme c’est le cas sur la péninsule de Rai Leh.

Les amateurs de sensations fortes auront un large choix d’activités depuis l’escalade jusqu’à l’exploration des fonds marins, en passant par le kayak ou encore la spéléo. Et si ça ne vous suffit pas, vous n’avez qu’à littéralement vous jeter du haut d’une falaise! Pour un saut de 30m, rien que ça…

Changez ensuite totalement de paysage en vous enfonçant au cours d’un trek dans la jungle de Krabi. Au retour, ne manquez pas de tester le très fameux massage thaï, bien sûr.


Saint-Sébastien, Espagne

L'Hôtel de ville de Saint-Sébastien.

L’Hôtel de ville de Saint-Sébastien.

S’il y a bien une chose que l’on arrive tous à faire, même quand on a justement envie de rien faire, c’est manger. Et ça tombe bien, les Espagnols sont plutôt doués en la matière.

Bienvenue à Saint-Sébastien, célèbre pour son “pintxo”. Dérivé du mot espagnol “pinchar” qui signifie littéralement fixer ou piquer, il s’agit en fait d’une tranche de pain que l’on tartine de nourriture au choix: fruits de mer, jambon de pays, fromages épicés etc. et que l’on pique ensuite ensemble avec un cure-dents, d’où le nom. Le côté encore plus sympa? Leur petite taille vous permettra de pouvoir tous les goûter, vous n’aurez pas à faire un choix. Uno de cada por favor!

Si vous ne savez pas par où commencer, on vous suggère de commander un ‘Gilda’, le pintxo le plus emblématique de Saint-Sébastien, nommé en l’honneur de Rita Hayworth, et que l’on trouve au A Fuego Negropar exemple.

Ici, les plages sont magnifiques. Et l’architecture est sublime – Baroque, Belle Epoque et Contemporaine. Mais le plus beau trésor avant-gardiste de cette ville Basque est sans nul doute le nombre incalculable de restaurants étoilés Michelin et de tavernes à tapas.


Saint-Malo, France

Les ramparts de Saint-Malo

Les remparts de Saint-Malo. © bortescristian

Un matin d’orage, les vagues en furie se déchaînent sur les remparts de la citadelle de Saint-Malo. Pas de plage en vue.

Réputée pour ses marées et ses bancs de sable, la ville est aussi fameuse pour son histoire portuaire. Avis aux amateurs d’histoire. Port majeur aux 17ème et 18ème siècles, Saint-Malo fût surtout connue pour ses pirates et ses corsaires. Pillant tous les navires anglais qui passaient le canal, les Malouins ont accumulé près d’un quart de tout l’or de la France à cette époque. Louis XIV s’en servit d’ailleurs lorsque les caisses du Royaume furent vides.

Faites une pause dans la découverte de l’Histoire et suivez donc un conseil Royal. Le Roi comptait également sur ce coin de Bretagne pour un tout autre trésor: les huîtres. Le village voisin de Cancale est d’ailleurs toujours célèbre pour ces délicieux crustacés.



Plus de suggestions de voyages sur le blog de momondo.fr