"Klittra", ajoutez ce mot à votre dico de la sexualité.

En novembre 2014, une Association suédoise pour l'éducation sexuelle (RSFU) lançait un concours plutôt original. Objectif : trouver un mot spécifique pour décrire la masturbation féminine. "Quand il s'agit de masturbation, les gens pensent souvent à une pratique masculine, expliquait à l'époque une porte-parole de l'organisation Kristina Ljungros à un journal local. Selon elle, "l'absence d'un mot courant pour désigner la masturbation féminine suggère que l'égalité des sexes ici en Suède n'est toujours pas effective. Si nous n’avons pas de mot dans le langage, comment pourrait-on en parler ?"

Après un millier de suggestions, le mot gagnant a été dévoilé il y a quelques jours à Stockholm. La masturbation féminine en Suède s'appellera désormais Klittra, contraction de clitoris et glittra, en français "brillant", pour mettre en valeur l'importance du clitoris dans le plaisir. L'association espère aujourd'hui que le mot sera approprié par le grand public. Elle lance dans la foulée une campagne pour que Klittra figure dans la prochaine édition du dictionnaire officiel de la Suède.