Relations Il n'est jamais trop tard pour parler d'amour. Une semaine après la Saint-Valentin, Julie Arcoulin revient sur le langage de l'amour. Pour mieux comprendre pourquoi souvent, ça coince entre partenaires.


Si vous lisez régulièrement mes chroniques, vous savez déjà que nous avons tous des schémas relationnels différents. Ceux-ci sont fonction de la manière dont nous sommes élevés, de la manière dont on nous montre de l’amour (ou pas), des valeurs qui nous sont transmises, de la relation de couple dans laquelle nous baignons dès la naissance,… Toutes choses qui nous apprennent des codes relationnels dont nous avons souvent du mal à nous dépêtrer. Ce bagage relationnel détermine également notre « langage de l’amour ». La langue de l’amour que nous apprenons est la conséquence de la façon dont nos figures parentales nous ont aimés et nous ont montré que nous étions aimé.

Si, comme cela arrive, nos parents n’ont pas eu cette capacité de nous montrer leur amour, alors nous avons appris le langage de quelqu’un et notre propre langue peut être un peu compliquée à trouver. Mais je vous recommande de lire ce livre « Les 5 langages de l’amour » afin d’y voir plus clair.


Les 5 langages de l’amour

© Unsplash

Dans ce livre, l’auteur cite 5 langages. L’idée est de se dire que si nous identifions le notre et celui de notre conjoint, nous pourrons nous comprendre plus facilement et, de temps en temps, parler dans le même langage.

Voici donc ces 5 langages :

  • Les paroles valorisantes : les compliments, les mots doux, les paroles valorisantes, les feed-back positifs, les mots tendres constituent l’un des langages de l’amour. Les personnes dont c’est la langue se sentent aimées lorsque leur conjoint(e) leur adresse des paroles bienveillantes. « Tu es magnifique dans ce costume/cette robe ! », « Merci pour ce merveilleux repas », « Tu es décidément douée pour la déco », sont autant de phrases simples mais indispensables si vous parlez ce langage-là.

  • Les moments de qualité : passer du temps ensemble, prendre le temps de se parler ou de faire des activités, privilégier les moments agréables passés l’un avec l’autre, être vraiment présent lorsque vous passez du temps ensemble,… À travers ces choses, quelqu’un qui a besoin de passer du temps avec l’autre pour se sentir aimé sera comblé ! Il n’est pas nécessaire de passer beaucoup de temps ensemble. Mais montrez à votre partenaire que vous avez à cœur d’organiser des moments de qualité et vous verrez votre relation s’améliorer.

  • Les cadeaux : il ne s’agit pas de cadeaux coûteux et grandioses. Lorsque l’on offre un cadeau à quelqu’un, cela veut surtout dire « J’ai pensé à toi ». C’est la valeur symbolique du cadeau qui compte. Quelqu’un qui parle cette langue-là n’a pas besoin de cadeaux hors de prix mais de sentir que son conjoint pense à lui qui le comble.

  • Les services rendus : l’implication dans les tâches ménagères, passer chercher le pain pour décharger la journée de son conjoint, penser à poster ce courrier alors que votre partenaire l’a oublié, passer chercher les costumes au pressing, faire les courses,… Ce genre de petits services rendus sont de vrais trésors pour quelqu’un qui se sent aimé à travers les services qu’on lui rend. Comme pour les cadeaux, le service rendu veut surtout dire quelque chose comme « je suis attentif/ve à toi et je fais de mon mieux pour te soutenir ».

  • Les contacts physiques : un baiser, une main déposée sur l’épaule en servant le thé, un câlin sincère et durant lequel l’un et l’autre sont vraiment là, se tenir la main, avoir des gestes tendres l’un envers l’autre, les massages, faire l’amour,… Le toucher physique est l’un des grands langages de l’amour. Quelqu’un dont le langage de l’amour est celui-ci sera très vite malheureux s’il rencontre un partenaire peu tactile. Déposer un baiser, une caresse, une main peut être extrêmement puissant pour ceux dont c’est le langage.


Connaître son propre langage et celui de son/sa partenaire

Maintenant que vous connaissez les langages de l’amour, vous avez probablement identifié le vôtre, c'est celui qui résonne le plus en vous à la lecture de ces cinq façons de ressentir l'autre. Amusez-vous en en parlant avec votre conjoint afin de connaître le sien également. Ainsi, vous pourrez l’un et l’autre parler vos langues respectives de temps en temps et éviter les tensions liées aux impressions de désamour.

Connaître le langage de son conjoint permet aussi de prendre conscience des raisons pour lesquelles vous ne fonctionnez pas de la même façon et donc de prendre du recul lorsque vous avez le sentiment que votre conjoint « ne fait pas attention à vous ».

Vous savez maintenant que vous ne parlez pas forcément la même langue et que pour se comprendre il faut apprendre à parler la langue de l’autre…

Beaucoup de couples se retrouvent dans de l’incompréhension parce que l’un pense faire tout ce qu’il faut (mais dans son langage) et que l’autre ne comprend pas pourquoi il ne fait pas ceci ou ne dit pas cela. L’incompréhension se creuse lorsque l’on ne prend pas la peine de se pencher sur le langage de l’amour privilégié par l’autre.

Vous avez maintenant une clé supplémentaire pour avoir une relation de couple épanouie et sereine.

www.juliearcoulin.com - Suivez-moi sur Facebook


* Au coeur des langages de l’amour, Gary Chapman, Editions Leduc. S