C'est à une drôle d'étude scientifique que s'est prêtée une journaliste de 42 ans : elle a réduit son temps de sommeil de 2h pendant seulement une semaine. Le choc !


La journaliste et mère de trois enfants montre sur Twitter des photos avant/après qui posent question par rapport à nos propres nuits et à notre tête le matin !

Sarah Chalmers qui travaille comme chroniqueuse pour le Daily Mail, a pu s'apercevoir rapidement que le manque de sommeil pouvait très fort affecter sa physionomie et son mental. "En seulement cinq jours, les pores de ma peau ont doublé de volume, les rougeurs sur le visage ont augmenté de 50 % et des taches sont apparues sur mon menton", explique-t-elle. Et même ses cheveux semblent avoir pris un coup dans l'aile...

Outre les constatations à l'oeil nu, des analyses dermatologiques ont été réalisées avant et après et effectivement par scan : les 2h de sommeil en moins par jour ont un impact physique indéniable sur le renouvellement cellulaire de sa peau.

La journaliste a également rapporté des sensations mentales désagréables, elle se sentait maladroite à fleur de peau et oubliait plein de choses.

On peut juste regretter qu'elle ait ouvert son col sur la photo de gauche et non sur celle de droite, qu'elle regarde directement l'objectif sur celle de gauche et dans le vide sur celle de droite et que le fond soit différent, de manière à accentuer son teint blême... Mais la journaliste est coutumière des photos avant-après : eon peut la voir posant avec 16 crèmes et produits de maquillage en comparaison d'avec trois produits seulement par exemple