Relations

Quand commence l'infidélité ? Qu'est-ce que tromper ? Les moyens de communication comme Facebook ou les téléphones portables engendrent de nouvelles définitions de l'infidélité.

Le site de rencontres français e-Darling comme d'autres avant lui (et souvent l'été...) s'est penché sur cette question. Leur conclusion, qu'on se rassure, se résume à ceci : tout est question de subjectivité.

Sur les 743 membres interrogés, 27 % considèrent que l'infidélité commence dès les premiers messages 'osés' envoyés à un partenaire. Pour 22%, il faut au moins un baiser et pour 23%, infidélité il y a à partir de la première relation sexuelle. Sur ce dernier point, les hommes sont moins tolérants que les femmes...

Enfin, un dixième des sondés pense qu'avoir des fantasmes sur une autre personne que son partenaire relève déjà de l'infidélité..

Autre grand enseignement de l'enquête : pour 53% des sondés dont une courte majorité d'hommes, tromper son conjoint pour une relation sexuelle est bien plus grave que de tomber peu à peu amoureux d’une autre personne. Ceux-là, un peu naïfs, oublient que dans le deuxième cas, le ou la partenaire peut décider un jour de s'en aller pour de bon...

Et Facebook ?

Ce sondage ne parle pas des réseaux sociaux, pourtant propices également aux gazouillis amoureux. Une autre étude réalisé aux Etats-Unis en 2013 auprès de 1000 Américains avait révélé que les conversations virtuelles induisaient un sentiment de tromperie chez 70 % des femems contre 50 % chez les hommes.