Si la chaleur peut nous rendre un brin plus fainéant que d'ordinaire, il semblerait au contraire qu'elle titille davantage le désir, l'envie de sieste "crapuleuse " et de nuits torrides. 

D'ailleurs, c'est bien connu, le pic des naissances, c'est en mai, neuf mois après l'été. Voici pourquoi.

- Le premier responsable, c'est bien entendu le soleil. Il augmente la sécrétion de toutes les hormones de désir.

- Alors que le froid replie les gens sur eux-mêmes, la chaleur permet d'ouvrir son corps, mais aussi son esprit.

- Lorsqu'il fait chaud, on porte des vêtements légers, très légers, la peau se dévoile. Difficile pour les hommes de ne pas jeter un œil (discret de préférence) sur les filles en robes légères. Du côté des femmes, s'habiller de cette manière permet de se sentir sexy, ce qui anime plus facilement le désir.

- L'été, c'est souvent les vacances ou alors un moment plus "light" au boulot. Du coup, on est moins stressé. Puis en vacances, c'est ailleurs. On est plus disponible et on va plus facilement vers les autres.

- Moins replié sur soi et plus à l'extérieur, on s'occupe plus facilement de son corps. On bronze, on fait du sport, on marche, on bouge ! Ce qui ne laisse pas indifférent notre entourage.

- Rien de tel que les étreintes à l'extérieur. En hiver, c'est quasi impossible, on grelote.

- Les jours sont plus longs chez nous en Belgique. Le temps est aux apéros, aux terrasses, aux festivals, aux promenades. Bref de quoi provoquer les rencontres ou l'envie de rapprochement dans le couple.