Pouvoir se situer sur une carte n'est pas donné à tout le monde... Et visiblement, les hommes se débrouilleraient mieux que les femmes. Explications.

Généralité ou réalité? En tout cas, le sens de l'orientation plus développé des hommes serait simplement dû à leur besoin de se reproduire... Des gènes qui restent bien ancrés malgré l'évolution.

Et c'est une étude qui le prouve, suite à l'observation de deux tribus namibiennes, les Twe et les Tjimba, dans la région de Kunene (nord-ouest). Leurs traditions n'ont pas bougé depuis des siècles. Alors, des anthropologues de l'université d'Utah ont remarqué que les hommes sont capables de parcourir des centaines de kilomètres pour s'unir avec plusieurs femmes, tandis que ces dernières restent quasi sédentaires. L'objectif: répandre leurs gènes plus loin pour réduire la consanguinité ou tout simplement parce que la polygamie fait partie de leur culture. C'est pour cette raison qu'ils ont développé une certaine capacité de navigation.

Ensuite, les chercheurs ont effectué des tests pour voir qui des hommes ou des femmes réussissaient le mieux à se situer. Verdict: bons points pour les messieurs. "On dirait que les hommes qui ont voyagé le plus loin ont plus d'enfants que les autres, ce qui indique que la procréation est ce que l'on gagne lorsqu'on voyage", explique le chercheur Layne Vashro.

"Certaines personnes pensent que c'est un phénomène culturel, mais cela n'explique pas alors pourquoi la tendance est largement partagée dans toutes les sociétés et même parmi d'autres espèces", ajoute Elizabeth Cashdan, professeur d'anthropologie. Bref, si votre compagnon est plus doué que vous pour lire une carte, c'est juste une question de sexe!