Relations Julie Arcoulin est chroniqueuse pour lalibre.be depuis quelques années, elle est spécialiste en développement personnel et vient de sortir son troisième livre sur l'emprise, les manipulateurs et les façons de s'en sortir. Elle fait le point sur les pistes, pratiques, qu'elle aborde dans ce manuel qui rend hommage aux victimes.


Oui, c'est possible de sortir gagnant d'une relation toxique. Dans son nouveau livre "Sortir de l'emprise et se reconstruire", Julie Arcoulin identifie les outils et les pièges des manipulateurs et aide les victimes à aller vers la guérison. L'auteuredéveloppe tout un processus à l'adresse des victimes de ces personnes perverses narcissiques à haut pouvoir toxique. Une approche intéressante, pleine de réflexions mais aussi de pratiques, qui rend hommage à ces personnes en souffrance.

Et pour une fois, voici un livre qui parle essentiellement de la manipulation mentale en étant focalisée sur les victimes et pas sur le côté forcément fascinatoire des techniques d'emprise du manipulateur, de leur maîtrise à dévier les sentiments d'autrui tandis qu'eux-même n'ont aucune émotion ni d'empathie, ni de remords.

Nous lui avons demandé de nous en dire plus sur le phénomène de l'emprise et les chemins pour en sortir. Et comme le souligne Julie Arcoulin avant de commencer, "C'est la langue française qui veut que le substantif générique soit masculin. Ce qui ne veut pas dire qu'il y a plus de pervers narcissique que de perverses narcissiques..."


Quand on est sous emprise, comment se sent-on ?

(...)