Relations La réponse d'une spécialiste en thérapie sexuelle. Pour agir en connaissance de cause !


Que celle qui n'a jamais simulé (dans une position ou une autre) nous jette la première pierre mais la question vaut d'être posée. Il y a de multiples raisons de simuler, dont 4 principales que l'on avait développé dans cet article bien instruit en la matière. Quoi qu'il en soit, est-ce que notre partenaire peut voir ou ressentir que l'on simule?

Sari Cooper qui est thérapeute et sexologue a répondu à cette question posée sans détour par le magazine britannique Marie-Claire.

En fait, en cas d'orgasme, les femmes montrent des signes physiologiques qui sont plus ou moins marqués : pupilles dilatées ou respiration accélérée, rougeurs locales mais il y a surtout un comportement qui prévient qu'elles arrivent au climax : elles deviennent "plus éveillées, plus excitées". Mais ce comportement peut se traduire différemment selon chaque femme : certaines peuvent faire beaucoup de bruit sans pouvoir se contrôler (C'est la fameuse scène de "Quand Harry rencontre Sally"), d'autres par contre restent calmes et intériorisent. Certaines voudront amplifier leur mouvement, d'autres ne bougeront plus; d'autres encore auront envie de signifier par une action ou un bruit que l'autre comprendra qu'elles atteignent l'orgasme, pour partager

Cela dit, selon Sari Cooper, durant l'acte sexuel, la plupart des hommes ne peuvent pas dire si leur partenaire simule un orgasme : ils sont bien trop occupés pour se soucier des yeux, des rougeurs apparentes ou des "vagues" produites par le vagin féminin ! 

A chacune de bien se connaître pour reproduire l'effet climax... sans le climax !