Un conseil : lavez vos sous-vêtements neufs avant de les porter.

Aujourd’hui débute la folie des soldes. Certaines vont en profiter pour acheter un nouveau maillot ou des petites culottes pour partir en vacances.

Dans les magasins de lingerie, vous avez déjà sûrement aperçu cette pancarte demandant aux clientes de garder leurs dessous personnels pour essayer un sous-vêtement. Ce conseil est suivi (enfin, on l'espère) par la majorité des femmes et pourtant.... Le docteur Philip Tierno, professeur de microbiologie et de pathologie à la Faculté de médecine de l’Université de New York, a découvert du sang menstruel sur un échantillon de culottes qu’il analysait pour détecter la présence d’agents pathogènes, rapporte Yahoo, Pour Elles.

Outre cette trouvaille peu ragoûtante, de nombreux germes provenant des ouvrières, du personnel du magasin et des clientes peuvent joyeusement y cohabiter. Bref, les sous-vêtements, aussi jolis soient-ils, peuvent vite devenir le paradis des staphylocoques ou du norovirus (celui-là même qui nous refile la sympathique gastro-entérite). Certains microbes peuvent même survivre pendant 6 mois. Sans compter la kyrielle de produits chimiques utilisés pendant toute la chaîne de production : les pesticides, les fongicides, les colorants, et la liste est encore longue ! Ceux-ci peuvent causer des irritations, des démangeaisons, des inflammations, etc.

À la lecture de ces lignes, vous serez nombreux(ses) à afficher une moue dégoûtée et l’on vous comprend. Bien que le risque de contracter une maladie soit faible, lavez une fois voire deux fois vos dessous neufs avant de les porter.

A bon entendeur…