Alain Chabat : "Les Gamins, une comédie sur mesure"

Dans le film Les Gamins, Alain Chabat retombe dans l’adolescence aux côtés de Max Boublil

PARIS Alain Chabat est un acteur heureux. Cette semaine, le comédien de 54 ans revient sur grand écran avec Les Gamins, la première comédie réalisée par Anthony Marciano qui s’annonce comme l’un des succès de ce printemps.

Auteur compositeur en devenir, Thomas (Max Boublil) fait la rencontre de Lola (Mélanie Bernier) dans un mariage. Le coup de foudre est immédiat et après quelques mois de relation, Lola présente son futur mari à ses parents. Gilbert (Alain Chabat), retraité un peu aigri, se prend d’amitié pour le jeune homme et l’emmène dans des aventures inattendues…

Le scénario du film, co-écrit par Max Boublil et Anthony Marciano, a séduit Alain Chabat qui l’a lu « dans [son] bain ». Le duo formé par l’ex-Nuls et le jeune humoriste fonctionne à merveille, notamment parce que les deux auteurs ont écrit ce rôle sur mesure pour Alain Chabat. « Ils ont écrit le film pour moi, en pensant à moi, explique le réalisateur d’Astérix et Obélix : Mission Cléôpatre au Clap du figaro.fr, et en pensant à certains rôles ou certaines énergies qu’ils aimaient bien dans mon travail et qu’ils ont voulu de temps en temps retrouver dans le film. »

S’il n’a pas réalisé lui-même les scènes de cascade, Alain Chabat a vécu une autre expérience tout aussi impressionnante : rencontrer son idole Iggy Pop. « C’est vrai qu’il y a une présence d’Iggy Pop dans le film parce que c’est un artiste qu’adorent mon personnage et le personnage de Max, explique-t-il. On l’a rencontré à la fête de fin de film et il était Iggy Pop. Moi je suis un fan alors j’étais un peu chiant, il m’a signé des vinyles, il a été gentil, on a dîné ensemble. C’est l’Iguane dans toute sa splendeur et en même temps c’est un mec normal qui a une vie, une femme. » Les Gamins sort mercredi prochain en Belgique.

© La Dernière Heure 2013


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be