L'Afghanistan s'invite au Fifa

Le Comité de soutien aux réfugiés sera présent à la cérémonie d'ouverture.

G.La
L'Afghanistan s'invite au Fifa
©JC Guillaume

« La guerre en Afghanistan, c'est pas du cinéma », tonne ce groupe de citoyens montois qui entend profiter de la cérémonie d'ouverture du Festival international du film d'amour pour manifester son soutien aux réfugiés.

Ainsi, aux alentours de 19h30, lorsque le tapis rouge se déroulera sur les marches du Théâtre royal, ce Comité de soutien rappellera la demande urgente des réfugiés: l'arrêt des expulsions vers l'Afghanistan et un statut légal qui leur permette de séjourner en sécurité et de travailler.

La demande avait déjà fait l'objet d'une longue marche vers Mons au mois de décembre. Près de 250 Afghans et sympathisants étaient partis de Bruxelles pour rejoindre la Cité du Doudou dans l'espoir de rencontrer Elio Di Rupo.

Malgré un sit-in d'une nuit, les manifestants n'avaient pas pu rencontrer le Premier ministre, ce dernier ne voulant pas faire de Mons le théâtre de toutes les demandes qui relèvent du pouvoir fédéral. Les Afghans étaient tout de même partis avec la promesse d'une rencontre avec Elio Di Rupo et Maggie De Block. Cette dernière maintient qu'elle traite les dossiers au cas par cas, appliquant la loi, rien que la loi. Or, d'après le Comité de soutien aux Afghans, les premières réponses aux demandeurs d'asile sont négatives et les expulsions continuent. « Rappelons les lois que toutes les autres doivent respecter, comme par exemple la Convention européenne des droits de l'Homme », indique le Comité de soutien aux Afghans.

Sur ses terres montoises, en pleine ouverture du festival qu'il a lancé voilà trente ans, pas sûr qu'Elio Di Rupo sera plus sensible aux cris d'alarme des réfugiés. A moins que les magies de la Saint-Valentin et de l'amour au cinéma fassent leur effet. Il parait que les messages passent toujours mieux avec des fleurs...

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be