Bébel prend sa retraite

Il l’annonce sur les ondes de RTL : "P as de retour au cinéma ou au théâtre. Non, non, non. Je profite de la vie !"

P.L.
Jean Paul Belmondo
Jean Paul Belmondo ©Photo News

Il l’annonce sur les ondes de RTL : "Pas de retour au cinéma ou au théâtre. Non, non, non. Je profite de la vie !" Jean-Pierre Mocky rêvait de l’associer à nouveau à Alain Delon (mais aussi Catherine Deneuve et Jean Reno) dans Impasse de l’espoir, un film improbable dont il a le secret sur les SDF. Claude Lelouch, lui, avait déjà déclaré qu’il incarnerait un prisonnier grièvement blessé lors d’une tentative d’évasion dans Les Bandits manchots, avec Aldo Maccione, Charles Gérard, Franck Dubosc, Antoine Duléry et Audrey Dana.

Tous deux vont devoir oublier ces projets : Jean-Paul Belmondo a annoncé hier, sur les antennes de RTL ce qu’on craignait depuis un petit moment déjà, à savoir son départ à la retraite. "Maintenant, je me repose ! Pas de retour au cinéma ou au théâtre. Non, non, non. Je profite de la vie !"

Avant de préciser : "J’ai beaucoup travaillé. Ça n’a pas l’air comme ça. Ça a l’air d’une blague mais j’ai beaucoup travaillé. Le soir. Le matin. C’est comme ça que j’ai réussi. J’ai débuté au théâtre dix ans avant de faire du cinéma. On ne donnait pas cher de ma peau au début. Ils disaient que je ne pouvais pas plaire aux femmes. Et oui… Hein ? Et quelques années après, on me voyait avec Ursula Andress à mon bras…"

La filmographie de l’incarnation même de l’acteur populaire s’achèvera donc sur le film de Francis Huster, Un homme et son chien (sorti en 2008).

Un film dans lequel il éprouvait déjà des difficultés de déplacement ou d’élocution.

Ses nombreux fans n’auront donc plus la chance de le revoir sur une scène de théâtre ou un écran de cinéma.

Mais heureusement, les télévisions continuent de diffuser régulièrement quelques-uns des meilleurs de ses 84 films, comme Le magnifique, L’as des as, Borsalino, L’animal, La Scoumoune, Les mariés de l’an II, L’homme de Rio, La sirène du Mississippi, Week-end à Zuydcoote, Un singe en hiver, Le professionnel ou l’inoubliable A bout de souffle.

C’est vrai qu’à 81 ans, après nous avoir tant charmés, il a bien mérité de se reposer.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be