Bridget Jones, Les Visiteurs, Dory,... Découvrez les sorties ciné les plus attendues en 2016

Déferlante de blockbusters dans nos salles ces douze prochains mois.

Patrick Laurent
Bridget Jones, Les Visiteurs, Dory,... Découvrez les sorties ciné les plus attendues en 2016
©DR

Déferlante de blockbusters dans nos salles ces douze prochains mois.

Après Star Wars, la guerre des étoiles version Hollywood Boulevard. Les acteurs oscarisés ne vont pas chômer en 2016 pour faire revivre le western, les monstres de Frankenstein ou du monde d’Harry Potter, les indispensables remakes et, naturellement, les incontournables superhéros. C’est sûr, l’année sera trop courte pour tout voir.

Les 8 salopards (6/1). Les chasseurs de primes tirent à tout va devant la caméra de Tarantino.


Joy (13/1). Jennifer Lawrence donne un coup de balai aux préjugés et revisite l’ancêtre du téléachat.


Creed (20/1). Rocky remonte sur les rings, mais seulement pour entraîner le fils de son ancien rival, Apollo Creed. Une belle surprise.


The Revenant (27/1). Encore un western. Mais ultraréaliste, notamment lorsqu’un grizzly fait joujou avec Leonardo DiCaprio. Il y a de l’Oscar dans l’air…


Spotlight (3/2). Comment le Boston Globe a dévoilé le scandale de pédophilie qui a frappé l’Eglise catholique américaine. Avec un casting de fou (Mark Ruffalo, Michael Keaton, Rachel McAdams, Liev Schreiber,…)


Divergente 3 : au-delà du mur (9/3). Comme pour Hunger Games, le dernier roman de Veronica Roth est découpé en deux livres. Pourvu que la conclusion soit plus captivante que celle des aventures de Katniss. Cette fois, Tris et Tobias vont voir si on ne leur a pas aussi menti sur ce qui se passe au-delà de la clôture qui protège la ville.


Batman v Superman : l’aube de la justice (23/3). Le cross-over superhéroïque de tous les dangers. Si Henry Cavill enfile à nouveau la tenue ringarde de Superman, Christan Bale a cédé le costume du Chevalier noir à Ben Affleck. Et cela fait un peu peur. L’attente est si grande que Zack Snyder ne peut décevoir.


Secret in their eyes (30/3). L’enquêtrice Julia Roberts n’a plus qu’une raison de vivre : retrouver l’assassin de sa fille. Un polar glauque avec aussi Nicole Kidman et Chiwetel Ejiofor.

Le livre de la jungle (13/4). John Favreau revisite le dessin animé avec de vrais acteurs. Scarlett Johansson prête sa voix au serpent Kaa.


Captain America : civil war (27/4). Le moins glamour des superhéros s’oppose à Iron Man. Ce qui va pousser les autres Avengers mais aussi Spider-Man à Intervenir. Succès garanti.


X-Men Apocalypse (18/5). Après Le réveil de la Force, pour Oscar Isaac, c’est le réveil d’Apocalypse, le mutant le plus puissant de l’univers décidé à mettre fin au monde humain. Les jeunes X-Men vont devoir une nouvelle fois choisir leur camp.


Warcraft (25/5). L’adaptation du célèbre jeu vidéo pour le formidable Duncan Jones (Source Code). Un événement.


Tarzan (6/7). Alexander Skarsgard, Margot Robbie, Christoph Waltz revisitent une nouvelle fois la légende de Tarzan.


Ghostbusters 3. Les fantômes peuvent commencer à trembler : les Ghostbusters sont de retour. Avec une équipe 100 % féminine. Avec Melissa McCarthy.

Jason Bourne (20/7). Pas encore de titre pour le retour de Matt Damon dans la peau de l’agent amnésique. On comprend ce come-back : Julia Stiles et la star montante, Alicia Vikander, sont aussi à l’affiche.

Le bon gros géant (20/7). Steven Spielberg renoue avec le conte enfantin et magique. Cette fois, une petite fille et un bon gros géant vont devoir nous sauver de gigantesques mangeurs d’hommes.


Bridget Jones 3 (14/9). Patrick Dempsey remplace Hugh Grant pour compliquer la vie de Bridget Jones et de Mark Darcy.

Inferno (19/10). Da Vinci Code version Enfer de Dante. Avec Tom Hanks, évidemment.

Les animaux fantastiques (16/11). La fausse prequel d’Harry Potter nous fait découvrir toutes les créatures mythiques qui vivent autour de Poudlard.

Assassin’s Creed (21/12). Michael Fassbender et Marion Cotillard dans l’adaptation d’un blockbuster du jeu vidéo.


Made in Belgium: L’artillerie lourde noir-jaune-rouge

La bataille pour les Magritte sera sanglante en 2017. Car cette année, le cinéma belge sort l’artillerie lourde. Les frères Dardenne, Bouli Lanners, Joachim Lafosse et le déjanté Félix Van Groeningen s’apprêtent à déferler dans les festivals et les salles de cinéma avec leurs nouveaux films.

Les chevaliers blancs (27/1). Après l’impressionnant A perdre la raison, Joachim Lafosse nous offre sa vision de l’affaire de l’Arche de Zoé, une tentative d’adoption illégale d’enfants au Tchad. Avec un épatant Vincent Lindon.


Les premiers, les derniers (24/2). Cinq ans après Les géants, Bouli Lanners signe sa quatrième réalisation pour revisiter le mythe des chasseurs de prime en compagnie d’Albert Dupontel.


Belgica (2/3). Deux frères réunissent leurs talents pour faire du Belgica le bar le plus branché de Gand. Par le génial réalisateur d’Alabama Monroe, Félix Van Groeningen.


La fille inconnue (mai ?). Les frères Dardenne ont engagé le César de la meilleure actrice 2015, Adele Haenel, pour incarner une jeune généraliste rongée par la culpabilité pour ne pas avoir aidé une fille retrouvée morte. Présentation au Festival de Cannes ?


Made in France: Des Visiteurs pour les Tuche

On ne sait trop s’il faut s’en réjouir. Les deux comédies françaises amenées à faire l’événement en 2016 sont deux suites. De films qui ne nous ont pas laissé que des bons souvenirs.

À commencer par Les Tuche 2 : le rêve américain (3/2). La famille la plus navrante de France avait attiré 1,5 million de spectateurs en 2011. Pour son retour, elle gagne 100 millions au Loto et décide de conquérir l’Amérique. La plupart du temps, lorsqu’une pantalonnade quitte les frontières hexagonales dans l’espoir de rendre plus glamour le scénario, cela débouche sur une catastrophe. On craint donc le pire.


L’autre événement fait nettement plus rêver. Christian Clavier et Jean Reno se retrouvent pour Les Visiteurs 3 : la Terreur (6/4). Qui se déroule donc durant les heures les plus sombres de la Révolution française, même si de nombreuses scènes ont été tournées chez nous.


La bonne surprise pourrait venir des Nouvelles de la planète Mars (9/3), une comédie du toujours très original Dominik Moll dans laquelle le monde entier semble se liguer pour pourrir la vie de François Damiens.


Les enfants gatés: Bleu des Schtroumpfs et de Dory

Les étrennes n’y suffiront pas pour visionner tous les dessins animés et films pour enfants prévus en 2016. Une sélection s’impose donc.

Alvin et les Chimpmunks : à fond la caisse (3/2). Kaley Cuoco (The Big Bang Theory) vient aider les adorables gaffeurs dans un 4e volet très axé télé.


Zootopie (10/2). Fait rare : ce Disney (doublé notamment par Shakira) est 100 % animalier. Et hilarant. Sur la demi-heure que nous en avons vue, ce sera LE dessin animé de 2016.


Kung Fu Panda 3 (23/3)." Po, je suis ton père…" On sent l’influence Star Wars dans ce troisième volet qui voit tout un village de pandas apprendre les arts martiaux.


Robinson Crusoé 3D (30/3). Notre compatriote Ben Stassen revisite le roman de Daniel Defoe du point de vue des animaux.

Angry Birds (11/5). Les oiseaux en colère affrontent des cochons. Mauvais esprit garanti.


Le monde de Dory (29/6). La suite tant attendue du Monde de Nemo avec la plus distraite des demoiselles poissons. L’attente est énorme.


L’âge de glace 5 (13/7). Sid, Diego et Manny n’en finissent pas de repousser la fin de la Préhistoire tandis que Scrat poursuit toujours un gland. On adore.

Les Schtroumpfs 3 (3/8). Les lutins bleus n’affrontent plus des humains mais reviennent dans un bon vieux dessin animé. Lalala Schtroumpf lala…


Comme des bêtes (3/8). Que font les animaux domestiques lorsque nous ne sommes pas à la maison ? Le pitch fait penser à Toy Story. Pourvu que l’animation soit du même tonneau.


Trolls (26/10). Cheveux longs et délires courts, les Trolls adorent la musique pop et les couleurs fluo. Et sont prêts à toutes les audaces pour maintenir leur mode de vie.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be