Les trois derniers rêves de Tarantino

Il envisage très sérieusement de ne plus tourner que trois films

P.L.

Il envisage très sérieusement de ne plus tourner que trois films.

Quand en 2013, Quentin Tarantino a annoncé qu’il comptait clore sa filmographie à dix films, personne ne l’a pris au sérieux. "J’ai 50 ans, j’ai fait 7 films, environ 3 par décennie, donc 10 me semble être un chiffre assez juste", expliquait-il. "J’aime l’idée que cette route ait une fin."

Mais aujourd’hui, alors que vient de sortir sa huitième réalisation, Les 8 salopards, les moqueries ne sont plus de mise. Fidèle à lui-même, le cinéaste provocateur a en effet confirmé son intention de s’arrêter de mettre bientôt fin à sa carrière. "Ça doit rester excitant de venir présenter un film", a-t-il déclaré sur ABC. "Je n’ai pas envie de me sentir obligé de le faire. J’aime l’idée que passé 10 c’est fini. J’aime l’idée de passer à une autre étape de ma carrière, de mettre un terme à ma carrière par la raison et non à cause de l’âge. J’aime l’idée qu’il y ait un cordon ombilical entre mon premier et mon dernier film qui forme le corps de ma filmographie. Et je fais attention car je sais que les mauvais films dans une filmographie affectent les bons films." Mais le finaud s’est toutefois laissé une petite porte de sortie. "Il y a des chances que mon onzième film soit en dessous des précédents. Mais ça pourrait bien être le quatorzième."

Pourquoi cette nuance ? Quentin Tarantino avait mal fait ses comptes : il lui reste en effet trois rêves à réaliser. "Je pense que le seul genre qui reste serait un film de gangsters des années 30. Je suis aussi intéressé par quelque chose de contemporain, où je peux avoir un personnage qui embarque dans une automobile et ouvre la radio, pour que je puisse avoir un montage de conduite super cool. Et, si j’avais tout le temps au monde, j’aimerais faire un film d’horreur très effrayant, comme L’ exorciste." Et en plus, Uma Thurman fait le forcing pour Kill Bill 3…


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be