Magritte du cinéma: Charlie Dupont pour l’humour, Marie Gillain pour le glamour

Un nouveau Magritte sera décerné le 6 février : celui du meilleur court métrage d’animation.

P.L.
Magritte du cinéma: Charlie Dupont pour l’humour, Marie Gillain pour le glamour
©Reporters / PROD / Abaca

Un nouveau Magritte sera décerné le 6 février : celui du meilleur court métrage d’animation.

"Je suis Charlie"… deux fois. Peut-être par solidarité avec Charlie Hebdo, plus probablement en raison de la délicieuse impertinence dont il avait fait preuve l’an dernier, la présentation de la sixième cérémonie des Magritte (à voir en direct sur Be TV ou en streaming sur le compte Facebook de la chaîne) a, pour la deuxième année d’affilée, été confiée à Charlie Dupont. "L’enjeu est plus grand, confie-t-il sans le moindre sérieux. Je ne voyais pas pourquoi je devais remettre en jeu ma ceinture WBC du cinéma belge, mais néanmoins, je le fais avec plaisir. D’habitude, il y a pas mal de cynisme dans ce métier, mais autour des Magritte, je ressens beaucoup de passion. Et cela me touche, en plus du salaire mirobolant qu’on m’accorde… Comme cela s’est bien passé l’an dernier, je vais refaire la même chose, mot pour mot !"

Le ton est donné. La rigolade sera de mise, le 6 février prochain. Mais pas uniquement. Pour présider l’événement, l’Académie André Delvaux a en effet fait appel à la plus glamour de nos comédiennes, Marie Gillain. Qui porte la fourrure comme une Vénus et les robes de soirées comme Coco avant Chanel.

C’est dire s’il faudra se concentrer pour ne pas rater la nouveauté de cette sixième édition, le Magritte du meilleur court métrage d’animation. Pour lequel concourent Dernière porte au Sud de Sacha Feiner, Le parfum de la carotte de Remi Durin et Arnaud Demuynck, ainsi que Tranche de campagne d’Hannah Letaif. L’un des trois écrira une nouvelle page de l’histoire des Magritte.

Privilège retiré au public, c’est-à-dire vous et moi. L’an dernier, tout le monde pouvait voter pour le meilleur premier film. Les polémiques sans fin qui en ont résulté ont poussé l’Académie à revoir le mode d’élection. Désormais, seuls les 800 membres disposeront d’une voix. Bon, comme changement, ce n’est pas particulièrement excitant. On compte donc sur Marie Gillain pour relever le niveau et faire des émules, histoire de transformer le tapis bleu aussi en catwalk de la mode noir-jaune-rouge.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be