Rencontre avec cinq anciens acteurs d'Harry Potter (Vidéo)

Cinq vedettes de la franchise ont assisté à la troisième convention Harry Potter,à Orlando. Nous y étions.

Charlotte Vanbever (Envoyée spéciale en Floride)

Cela fait déjà 5 ans qu’ils ont quitté l’univers magique d’Harry Potter. Le chapitre, après le 8 e film (la 2 e partie d’ Harry Potter et les reliques de la Mort ) est définitivement clos pour les cinq stars de la franchise, venues saluer les fans lors de la 3 e Convention Harry Potter se tenant à Orlando, dans le parc Universal. À l’exception peut-être d’Evanna Lynch (qui incarnait à l’écran la fidèle alliée d’Harry, Luna Loveoog)…

L’actrice, qui a littéralement vu sa vie changer en intégrant le casting de la saga (elle était hospitalisée pour anorexie et s’est prise de passion pour l’œuvre de J.K. Rowling), ne dirait pas non à une réapparition dans le costume de Luna. “J’irais tout de suite !” , sourit-elle, intarissable sur cette fantastique aventure cinématographique. Ce serait presque bien tombé si le prochain volet de la franchise, Les animaux fantastiques , n’était pas un prequel (l’histoire débutera 70 ans avant l’arrivée du sorcier à Poudlard) duquel, forcément, tous les jeunes personnages sont exclus… Et même Dumbledore, au grand dam de son interprète, Michael Gambon, sera privé d’une nouvelle apparition. “J’aimerais être dans le film ! Ils ont forcément un Dumbledore. Ils doivent forcément avoir un jeune Dumbledore, non ? Mais je pourrais jouer son père, un peu comme si j’étais dans un flash-back…” confiait-il récemment.

Mais pour le toujours très roux Rupert Grint (Ron) ou un Matthew Lewis (Neville) qui porte désormais barbe et moustache, l’avenir sera dénué de toute magie. Cependant, ce dernier a tout de même poussé sa curiosité, a-t-il expliqué lors de la Convention, jusqu’à se rendre sur le tournage du prochain film : “J’étais absolument bluffé par tout ce qu’ils ont en magasin pour chacun. Je suis réellement excité à l’idée de découvrir ce film, et je suis impatient de voir ce qu’Eddie Redmayne va apporter au personnage (de Norbert Dragonneau) et à la saga.”

Mais pas sûr que l’interprète de Neville ira bel et bien découvrir ce spin-off dans les salles obscures. Ce week-end, il a en effet avoué n’avoir jamais regardé un épisode de la franchise ! “J’ai essayé de regarder le premier il y a quelques mois… J’avais l’intention de tout regarder. J’étais en plein dedans jusqu’à ce que ma grosse et stupide tête apparaisse à l’écran ! , plaisante Matthew. Là, je me suis dit, c’est bon, pause, j’arrête. Je ne suis pas allé plus loin. Donc, je n’ai pas vu les films d’Harry Potter depuis leur sortie. Je sais, c’est terrible…”

Mais que cela n’empêche aucun des cinq protagonistes présents pour célébrer Harry Potter, 15 ans après le premier film, de ne se souvenir que des belles choses… Et surtout de garder en mémoire le “professionnalisme” d’un grand acteur auprès duquel ils ont évolué : Alan Rickman, décédé il y a quelques semaines. “Je garde tellement de souvenirs de lui. Il était le plus doux des gars !” , a confié avec émotion Rupert Grint, alors que les interprètes de Ginny, Luna, Cho Chang et Luna baissait les yeux, encore sous le coup de l’émotion. “C’est vraiment triste de le voir parti.”


Une célébration avant le grand événement belge

Durant trois jours (enfin, pas tout à fait), quelque 15.000 copies conformes d’Harry Potter ou d’Hermione, prétendants disciples de Dumbledore ou admirateurs du professeur Rogue (depuis la disparition de son interprète, les ventes de la réplique de sa baguette magique se sont envolées…) ont envahi le parc Universal à Orlando.

Cravates aux couleurs de Gryffondor ou capes estampillées Serpentard, hibou sur l’épaule (véridique !) ou balai magique en main, il n’y a véritablement pas d’âge (ni de gêne) pour entrer dans l’univers fantastique d’Harry Potter. Jamais le Poudlard Express, la reproduction étonnamment réaliste du train un peu vieille Angleterre emprunté par l’apprenti sorcier et ses amis qui mène de la gare de King’s Cross (réplique ahurissante !) à l’école de sorcellerie, n’aura été emprunté par autant d’apprentis magiciens ! Des milliers de fans de la saga, venus pour ce week-end du Brésil, d’Angleterre, d’Allemagne, du Japon et même de Belgique, qui espèrent secrètement intégrer, un jour, une des écoles de sorcelleries telles qu’imaginées par J.K. Rowling.

Cette convention a d’ailleurs levé le voile sur 4 nouveaux lieux d’apprentissage dans le monde. Tout Moldus que nous sommes a peut-être du mal à y croire, mais ces sorciers convaincus, eux, songent à y parfaire, un jour, leur apprentissage. Dans l’école de Ilvernorny, aux États-Unis (dont le décor devrait être utilisé dans le prochain Les animaux fantastiques ), celle de Uagadou (en Afrique), de Mahoutokoro (au Japon) ou encore au Brésil, à Castelobruxo. Pour quelques jeunes Brésiliens présents à la convention, leur prochaine destination est toute trouvée - ils plaisantent un peu quand même, espère-t-on… - pour s’imprégner encore un peu plus de la magie Harry Potter. Car la Belgique, où s’installera dès le 30 juin la grande exposition Harry Potter, c’est un peu loin pour eux. Mais les fans belges et les curieux ne devraient pas louper ce rendez-vous mondial qui fait beaucoup moins mal au portefeuille qu’un ticket pour la Convention annuelle…

Tickets pour l’expo de Brussels Expo disponibles dès le 5 février : www.expoharrypotter.be

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be