Les productions sorties depuis janvier ont permis aux studios américains de récolter des chiffres jamais encore atteints.

Cette année, les studios Disney nous ont gâtés en termes de productions. D’Avengers : Endgame au Roi Lion en passant par Aladdin, Captain Marvel et Toy Story 4, les grands rendez-vous cinématographiques se sont enchaînés dans les salles obscures, rassemblant nombre de spectateurs dans le monde.

Il semblerait d’ailleurs que la récolte fut plus que fructueuse pour le géant américain du divertissement. Selon The Hollywood Reporter, Disney aurait, depuis janvier dernier, généré 7,67 milliards de dollars (près de 7 milliards d’euros) de recettes à travers le monde grâce à l’exploitation en salles de ses différentes productions. Un record qui dépasse celui acté en 2016 par le studio aux grandes oreilles avec 7,61 milliards de dollars engrangés.

Avec son casting de luxe - Robert Downey Jr., Scarlett Johansson, Gwyneth Paltrow ou encore Samuel L. Jackson -, Avengers : Endgame arrive en tête du box-office avec 2,79 milliards de recettes, détrônant Avatar et ses 2,787 milliards de dollars en 2009. De son côté, Le Roi Lion s’impose en tête du box-office US avec 75 millions de recettes, bien devant Once upon a time… in Hollywood, le nouveau Tarantino, davantage destiné aux cinéphiles, et ses 40,35 millions de recettes.

Le bilan des recettes de cette année devrait, sans surprise, s’alourdir quand on sait que deux films - et pas des moindres - signés Disney verront le jour d’ici la fin de l’année : La Reine des neiges 2 et l’épisode IX de la saga Star Wars , L’ascension de Skywalker. Deux productions attendues par des millions de spectateurs.