La fréquentation des cinémas belges en chute : L’effet Netflix ?

Faut-il y voir seulement un effet Netflix ? La fréquentation des salles belges est en chute libre. Seuls 18 790 615 spectateurs en ont franchi les portes en 2018 (cela correspond à un chiffre d’affaires de 160 millions d’euros), soit une baisse de près de 4 %.

La fréquentation des cinémas belges en chute : L’effet Netflix ?
©Borthels / AP

Faut-il y voir seulement un effet Netflix ? La fréquentation des salles belges est en chute libre. Seuls 18 790 615 spectateurs en ont franchi les portes en 2018 (cela correspond à un chiffre d’affaires de 160 millions d’euros), soit une baisse de près de 4 %. 

Officiellement, la Coupe du monde de football et l’été radieux en sont responsables. Une manière de se voiler la face : la dégringolade est continue depuis 2010 (22,3 millions de spectateurs en salles à l’époque).

Tout n’est cependant pas entièrement négatif puisque la part de notre cinéma, elle, connaît une croissance spectaculaire de 47 % en un an. Et cela, sans compter les "oubliés" du classement, Mon ket et Ni juge ni soumise. Si on rectifie les données incorrectes, on constate que neuf des dix films qui ont le mieux marché sont flamands (dans l’ordre : Patser, Niet schieten, FC de Kampioenen 3, Girl, Sinterklaas en de wakkere nachten, Nachtwacht, K3 love cruise et De collega’s 2.0). La plupart n’ont pas bénéficié d’une sortie en Wallonie. Seul Mon ket sauve l’honneur francophone en 7e position. Tristounet.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be