Alain Chabat : "Parfois, c’est lourd d’être civilisé à ce point-là"

Alain Chabat adore sortir de sa zone de confort. Il a été servi en tournant à Séoul avec des comédiens qui ne le comprenaient pas.

Alain Chabat : "Parfois, c’est lourd d’être civilisé à ce point-là"

Alain Chabat adore sortir de sa zone de confort. Il a été servi en tournant à Séoul avec des comédiens qui ne le comprenaient pas.

Le phénomène laisse dubitatif. À peine Alain Chabat a-t-il franchi la porte qu’une étrange odeur

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité