Les débuts au cinéma de Pablo Andres: “Dans la vie, je suis à l’opposé de ce que je fais sur scène”

Fan des frères Coen et de Raging Bull, il fait ses débuts au cinéma dans Losers Revolution.

Interview > Patrick Laurent
Les débuts au cinéma de Pablo Andres: “Dans la vie, je suis à l’opposé de ce que je fais sur scène”
©DEMOULIN BERNARD
En agent Verhaegen, Pablo Andres balance des vannes à un rythme de mitraillette, tire des têtes bizarres et se montre hyperspeedé. Tout le contraire du curé qu’il incarne dans Losers Revolution (de retour en salle depuis mercredi) et même de sa manière...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité