Le traumatisme de Lady Gaga dans House of Gucci

Dans House of Gucci, elle incarne Patrizia Reggiani : "J’ai pris ma souffrance et je lui ai donnée."

Le traumatisme de Lady Gaga dans House of Gucci

Avec A Star is Born, en plus de l'Oscar de la chanson, Lady Gaga avait décroché sa première nomination en tant qu'actrice. Une reconnaissance que beaucoup lui promettent à nouveau pour son interprétation, dans House of Gucci, de Patrizia Reggiani, condamnée en 1998 pour avoir commandité le meurtre de son ex-mari, Maurizio Gucci.

"J'ai mis toute ma vie dans ce rôle, explique-t-elle dans une interview à The Hollywood Reporter. J'ai pris toute la souffrance ressentie lorsque j'ai été agressée, jeune fille, de me sentir abandonnée par des gens que j'aime, de me sentir piégée, de ne pas pouvoir sortir dans un monde que j'aime. J'ai pris toute cette souffrance et je lui ai donnée."

Des propos qu'elle illustre. "Lors d'une scène, je lance une bougie allumée à travers la pièce. Salma Hayek a failli faire une crise cardiaque. Je m'effondrais tout comme Patrizia." Ridley Scott s'est alors inquiété de l'impact que ce rôle pouvait avoir sur sa santé. "Ridley a dit : Je ne veux pas que tu sois traumatisée. Et j'ai répondu : C'est déjà fait. J'ai déjà vécu ça de toute façon. Je peux donc bien te l'offrir. Il a rétorqué : Eh bien, laisse tomber et ne te fais plus jamais ça."

Et de conclure : "Il ne faudrait jamais frapper son mari. Mais mon amour, mes vœux, vont à toutes les femmes qui essaient de survivre et de compter dans un monde d'hommes." À découvrir au cinéma le 24 novembre.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be