Gaspard Ulliel, le jeune loup à la gueule d’ange

Découvert en 2011, Gaspard Ulliel avait connu une carrière fulgurante. Il est mort dans un accident de ski, à 37 ans.

En 2011, à 17 ans à peine, son visage barré d'une curieuse fossette sur la joue gauche - une griffure de chien, à l'âge de six ans, dont il disait qu'elle faisait partie de lui - avait durablement imprimé la pellicule dans Le pacte de loups, de Christophe Gans. Un petit rôle, certes. Mais la beauté sauvage de Gaspard Ulliel n'avait pas échappé au regard d'autres cinéastes. Dont Michel Blanc qui, un an plus tard, fait appel à lui pour jouer l'amoureux transi d'une autre...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité