Jean-Jacques Annaud a remis le feu à Notre-Dame de Paris

La bande-annonce de Notre-Dame brûle laisse entrevoir un film spectaculaire. Le réalisateur a reconstitué des parties de la cathédrale pour les enflammer.

Charles Van dievort
Jean-Jacques Annaud a remis le feu à Notre-Dame de Paris
©Mickael Lefevre

L’image est gravée dans toutes les mémoires. Le lundi 15 avril 2019, alors que la soirée s’installait, le toit de Notre-Dame de Paris s’embrasait. Quinze heures durant, la cathédrale a été la proie de flammes qui semblaient démesurées face aux moyens des pompiers dépêchés sur place. Le sinistre était d’une telle violence que beaucoup ont bien cru que les murs de l’édifice n’y résisteraient pas et qu’ils finiraient par rompre. Il n’en a rien été grâce à l’audace des pompiers de Paris. Depuis, architectes, corps de métiers, artisans et compagnons sont au chevet de la vieille Dame qui trône toujours sur l’Île de la Cité, au cœur de Paris.

Jean-Jacques Annaud a remis le feu à Notre-Dame de Paris
©Mickael Lefevre

Le drame de Notre-Dame a inspiré un film à Jean-Jacques Annaud, Notre-Dame brûle. C'est un des plus attendus de l'année côté cinéma français. Et une super-production avec un budget de 30 millions d'euros. Il raconte l'histoire des femmes et des hommes qui ont sauvé la cathédrale.

La première bande-annonce diffusée laisse entrevoir un film spectaculaire qui associe des images réelles de l’incendie mais aussi des scènes reconstituées impressionnantes.

Le réalisateur a promis de plonger le spectateur dans la fournaise de Notre-Dame, il semble tenir parole. Sur BFM TV, Jean-Jacques Annaud a donné des détails sur le tournage de son film. Il n'était pas question pour lui d'utiliser des effets spéciaux pour reconstituer les flammes du brasier. "C'est nul, c'est bon pour un documentaire ou un truc comme ça", a-t-il expliqué. Il a donc reconstitué l'imposante charpente de l'édifice et sa flèche en taille réelle. Idem pour les cloches et les beffrois qui les abritent… pour y mettre réellement le feu et capter l'incendie comme dans la réalité.

La scène de la chute de la flèche s'annonce comme l'un des moments à ne pas manquer de ce film. "Huit caméras ont été installées pour filmer la scène, il ne fallait pas se louper", a souligné un des assistants présents sur le tournage. Il est vrai que c'était également l'une des images les plus marquantes que l'on pu voir à la télévision et sur les réseaux sociaux lors du vrai sinistre.

Notre-Dame brûle est attendu à la mi-mars en salle.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be