"The Power of the Dog" triomphe aux Bafta à Londres

Le sombre western "The Power of the Dog" de Jane Campion a tenu son statut de favori en remportant dimanche les prix du meilleur film et de la meilleure réalisatrice aux Bafta, les récompenses britanniques du cinéma, marquées cette année par des messages de soutien aux Ukrainiens.

"The Power of the Dog" triomphe aux Bafta à Londres
©AFP

Jane Campion était absente pour la cérémonie au Royal Albert Hall de Londres, mais sa productrice Tanya Seghatchian lui a rendu hommage, la qualifiant de "visionnaire qui a marqué les trente dernières années du cinéma".

Après les Golden Globes en janvier et les Directors Guild of America (DGA) samedi, la Néo-Zélandaise collectionne les prix à deux semaines des Oscars. Elle devient la troisième femme à remporter le Bafta de la meilleure réalisation après la Chinoise Chloé Zhao ("Nomadland") l'année dernière et l'Américaine Kathryn Bigelow ("Démineurs" en 2009).

Après une remise des prix sans public l'année dernière en raison de la pandémie, c'est la guerre en Ukraine qui a marqué la 75e cérémonie des Bafta.

L'invasion russe "a choqué le monde avec des images et des histoires racontant une situation vraiment horrible et déchirante" a déclaré le président de l'Académie britannique Krishnendu Majumdar au début de la cérémonie.

Les Bafta et les autres académies de cinéma en Europe se tiennent au côté de l'Ukraine et "nous partageons l'espoir d'un retour à la paix", a-t-il ajouté.

Sur le tapis rouge, certaines stars portaient des badges ou rubans aux couleurs du drapeau ukrainien, dont l'acteur Benedict Cumberbatch qui a affirmé "faire ce qu'il pouvait" pour héberger des réfugiés d'Ukraine, après que le gouvernement britannique a appelé dimanche les habitants à accueillir des Ukrainiens chez eux.

Présentant le prix de la meilleure réalisation, Andy Serkis a lui critiqué la ministre britannique de l'Intérieur Priti Patel concernant la gestion de la crise, estimant que le dernier film de Mme Patel "+Tous les réfugiés sont bienvenus mais certains sont plus bienvenus que d'autres+ est un enfer total".

L'actrice australienne Rebel Wilson, qui présentait la cérémonie, a de son côté adressé un doigt d'honneur au président russe Vladimir Poutine.

L'acteur américain Will Smith a quant à lui été sacré meilleur acteur pour son interprétation du père et entraîneur des soeurs championnes de tennis Serena et Venus Williams dans "La méthode Williams".

Egalement nommé pour le meilleur film, "Belfast", dans lequel Kenneth Branagh rend hommage à sa ville natale, retraçant le parcours d'un môme d'Irlande du Nord traumatisé par la guerre civile et qui trouve refuge dans le cinéma, repart avec le prix du meilleur film britannique.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be