Sans Netflix, le festival de Cannes est mort

Une humeur de Jean-Marc Gheraille.

Sans Netflix, le festival de Cannes est mort
©D.R. / AFP
Le tapis rouge, les marches vers le palais, le soleil qui rougit les fronts, les robes de grand couturier, les bijoux des joailliers de la place Vendôme. Virginie Efira, l’actrice glamour belge naturalisée française, a ouvert officiellement la 75e édition du Festival de Cannes....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité