Après 19 ans et un flop, ce film d’Hollywood que personne n’attendait va revenir

La Ligue des gentlemen extraordinaires va reprendre du service, 19 ans après un premier flop au cinéma.

Après 19 ans et un flop, ce film d’Hollywood que personne n’attendait va revenir

C’est une des conséquences, très largement prévisible, de l’avènement des plateformes de streaming. Pour attirer davantage d’abonnés, les nouveaux géants doivent fournir toujours plus de fictions, tout en étant conscients que la créativité des scénaristes hollywoodiens n’est pas, loin s’en faut, sans limite.

Dès lors, la solution toute trouvée consiste à faire ce que les grands studios appliquent depuis une éternité, à savoir créer des franchises à la Marvel et remettre au goût du jour toute production susceptible de susciter de l’intéret. Même si elle fut un flop à l’époque.

Voilà pourquoi, à la surprise générale, Twentieth Century Studios (ex-Fox), a décidé de s'atteler au reboot de La Ligue des gentlemen extraordinaires, grosse déception de 2003 n'ayant convaincu ni la critique ni le public (179 millions $ de recettes pour un budget de 78 millions $ hors frais de promo : c'est insuffisant pour rentrer dans ses frais). Ni même son acteur principal : après avoir incarné Allan Quatermain, Sean Connery avait tout simplement décidé de prendre sa retraite, annonçant que "les idiots sont maintenant à Hollywood".

Mais voilà, en dix-neuf ans, les choses ont beaucoup changé. Les Avengers ont montré tout le potentiel des réunions de super-héros, et Disney, qui a mis la main sur le studio et ses droits cinématographiques, a estimé qu'il était temps de revisiter le concept de ce regroupement de héros classiques de la littérature. En se rapprochant nettement plus de la bande dessinée d'Alan Moore et Kevin O'Neill, qui opposait, en pleine époque victorienne, l'aventurier Allan Quatermain, la vampire Mina Murray, le capitaine Nemo, le Dr Jekyll (et Mister Hyde, forcément) ainsi que Griffin (l'homme invisible) à des adversaires aussi redoutables que Fu Manchu, Moriarty ou les envahisseurs extraterrestres de La Guerre des mondes.

La mission de rafraîchissement a été confiée à Justin Haythe, le scénariste de Red Sparrow, Lone Ranger ou Revolutionnary Road. Honnêtement, on connaît des filmographies plus rassurantes que celle-là, mais s'il parvient à garder la noirceur et le cynisme de l'œuvre originale, alors, tous les espoirs sont permis.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be