Un satellite chinois a dévié de sa trajectoire pour espionner le tournage de "Top Gun: Maverick"

Les équipes de "Top Gun: Maverick" ont appris qu'un satellite chinois avait surveillé le tournage du film, pour une raison bien précise.

Ad.R.
Un satellite chinois a dévié de sa trajectoire pour espionner le tournage de "Top Gun: Maverick"
©Shutterstock

Présenté hors compétition mercredi dernier au Festival de Cannes, le long-métrage "Top Gun: Maverick" était l'une des productions les plus attendues de l'année. 36 ans après le premier "Top Gun", Tom Cruise est donc de retour dans le rôle du lieutenant Peter "Maverick" Mitchell, qui se retrouve notamment cette fois aux commandes d'un engin très particulier, l'avion supersonique baptisé Darkstar.

Un appareil qui a tout à fait l'apparence d'un véritable avion de la marine américaine. À tel point qu'il a attiré l'œil des renseignements chinois. "L'US Navy nous a dit qu'un satellite chinois a bougé et a dévié de sa trajectoire pour photographier cet avion. Les renseignements chinois pensaient que c'était un vrai, c'est pour vous dire à quel point il semble réel", a expliqué le producteur du film, Jerry Bruckheimer, Sandboxx News.

Le but des équipes du film ont en effet tout fait pour rendre la maquette du Darkstar la plus réaliste possible. Elle a été construite en grandeur réelle, et son design n'a pas été créé par n'importe qui. C'est Skunk Works, une branche de la société Lockheed Martin, entreprise spécialisée dans la conception d'avions militaires, qui a participé à la création du Darkstar tant observé par les Chinois lors du tournage de "Top Gun". Pour donner une idée de ses compétences, l'équipe de Skunk Works a construit l'un des avions les plus rapides du monde pour l'US Air Force, le SR-71 et travaille sur son successeur, le SR-72, qui devrait être l'avion espion le plus rapide du monde.

Certains observateurs se demandent même si le Darkstar ne serait pas un prototype de ce fameux SR-72. D'autant plus que le PDG de Lockheed Martin, James Taiclet, a publié un message énigmatique sur LinkedIn le jour l'avant-première de "Top Gun: Maverick", à laquelle il était convié. Il a félicité le directeur général de Skunk Works et a remercié son équipe, qui "s'est associée aux producteurs de Top Gun pour porter sur grand écran une technologie d'avant-garde et d'avenir". "Leur travail essentiel dans le domaine du vol hypersonique n'est pas seulement de la magie de cinéma. Ils transforment l'art du possible en réalité pour faire progresser la sécurité mondiale", a conclu James Taiclet, laissant penser que le Darkstar de "Maverick" n'appartenait pas qu'au monde de la fiction...

Un satellite chinois a dévié de sa trajectoire pour espionner le tournage de "Top Gun: Maverick"
©LinkedIn

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be