Avec Chickenhare, la Belgique n°3 mondial sur Netflix

Le film d'animation réalisé par Ben Stassen et Benjamin Mousquet triomphe actuellement sur la plateforme de streaming.

Avec Chickenhare, la Belgique n°3 mondial sur Netflix
©NWAVE

Symboliser le cinéma belge presque à eux seuls et à l’insu de leur plein gré constitue sans doute un des exploits les plus étonnants des frères Dardenne. Car à côté des réalisations qui triomphent au Festival de Cannes, il existe une production riche et diversifiée susceptible d’attirer le grand public.

Les films d'animation de Ben Stassen en représentent, sans conteste, les plus belles illustrations. Non seulement ils attirent presque systématiquement plus de cinq millions de spectateurs dans les salles, mais ils font aussi un malheur sur les plateformes de streaming. La preuve avec Chickenhare, traduit assez étrangement par Hopper et le hamster des ténèbres en français.

Après avoir récolté 8,6 millions de dollars au box-office mondial, il est en train de faire un malheur sur Netflix. Avec une troisième position au classement mondial des films les plus vus pour le moment sur Netflix, alors qu’il n’est visible que dans les pays anglo-saxons, en Amérique (du Nord et du Sud) et en Allemagne.

Seuls Hustle, un film sur le basket avec Adam Sandler qui tient le haut du panier, et Interceptor, un film d'action emmené par Elsa Pataky, ont fait mieux. Un bel exploit, qui servira peut-être à casser cette image bien trop négative que nous avons de notre propre cinéma.

Sur le même sujet

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be