Le nouveau James Bond "réinventé" débarquera au cinéma en 2025 au plus tôt

Barbara Broccoli ouvre le champ des possibilités pour la succession de Daniel Craig.

Le nouveau James Bond "réinventé" débarquera au cinéma en 2025 au plus tôt
©Sony

Depuis l'annonce du retrait de Daniel Craig, les bookmakers se déchaînent pour tenter de deviner qui sera son successeur dans le smoking de James Bond. Au moins vingt comédiens ont ainsi vu leur nom accolé du titre de favori pour la reprise du rôle de 007, avec pas mal d'insistance autour de Regé-Jean Page, Henry Cavill, Tom Hardy ou Dev Patel.

Mais il y a fort à parier que de nombreux autres candidats, peut-être moins évidents, vont vite faire leur apparition, après les propos tenus par la productrice Barbara Broccoli auprès des journalistes de Deadline. "Personne n'est en lice, a-t-elle révélé. Nous sommes en train de déterminer où aller avec lui, nous en discutons. Il n'y a pas de scénario et nous ne pouvons pas en proposer un tant que nous n'avons pas décidé comment nous allons aborder le prochain film, car il s'agit en fait de réinventer Bond. Nous réinventons qui il est et cela prend du temps. Je dirais que le tournage aura lieu dans au moins deux ans."

Donc, la sortie n'aura pas lieu avant 2025. Avec un James Bond "réinventé", ce qui laisse la porte ouverte à toutes les suppositions. La seule option qui semble d'ores et déjà écartée est celle d'une "Jane Bond", comme elle le déclarait en décembre dernier à The Hollywood Reporter: "Je pense qu'une des recettes du succès de Bond tient dans le fait que la franchise n'a pas eu peur de changer avec le temps. Parfois, il lui arrive de rester un peu coincée, mais il faut comprendre que les livres ont été écrits dans les années 1950, et que les films ont commencé à être produits dans les années 1960. Le monde a radicalement changé depuis cette époque. Nous devons constamment réinventer le personnage, et nous avons l'occasion avec chaque nouvel acteur de recalibrer la saga.Je pense qu'il devrait s'agir d'un homme. Je ne pense pas qu'une femme devrait jouer James Bond. Il vaut mieux créer des rôles adaptés pour les femmes et ne pas simplement leur faire jouer des rôles masculins. Il me semble qu'il n'y a pas assez d'excellents rôles pour les femmes, et c'est très important de faire des films pour des femmes par des femmes. James Bond devrait donc être un homme britannique, quelle que soit son ethnie ou sa race."

Avec Daniel Craig, elle n'avait pas hésité à casser les codes, à la grande fureur d'une partie des fans de l'époque appelant au boycott d'un Bond blond. Mais son audace s'était révélée payante: les cinq films dont il était le héros ont dépassé les 500 millions de dollars au box-office mondial, ce qui n'était jamais arrivé auparavant.

On peut donc miser sur un changement radical à nouveau. Mais il va falloir se montrer patient avant de connaître le nom de l'heureux élu.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be