Les films à revoir pour commémorer Elvis

Le King a tourné 31 longs-métrages et en a inspiré quelques-uns.

Les films à revoir pour commémorer Elvis

Le 16 août 1977, en suivant les infos, le monde entier a eu l’impression que la Terre s’était arrêtée de tourner. Une seule nouvelle occupait tout l’espace et toutes les discussions : la mort d’Elvis Presley. Quarante ans plus tard, le mythe du King reste toujours vivace. Et rapporte chaque année la bagatelle de 27 millions de dollars, ce qui en fait toujours une des célébrités décédées les plus "rentables". Principalement grâce à son catalogue musical.

Ses 31 films, s'ils furent très populaires lors de leur sortie (Jailhouse Rock ou L'amour en quatrième vitesse ont coûté chacun un million de dollars mais en ont rapporté neuf fois plus au box-office mondial en 1957 et 1964), ont pour la plupart fort mal vieilli. Mais tout n'est pas à jeter pour autant. En tête de liste, King Creole (1958) s'impose sans conteste. Prévu initialement pour James Dean, il dévoile un Elvis mauvais garçon, piégé par un malfrat local, englué dans un drame familial, et qui s'en sort, pas nécessairement avec tous les honneurs, grâce à la musique.

Loving You (1957) s'inspire clairement de sa vie. D'ailleurs, sa mère, Gladys, apparaît à l'écran lorsqu'il chante "Got a Lot o' Livin' to Do !". L'amour en quatrième vitesse (Viva Las Vegas en VO, 1964) popularise son personnage de débrouillard désargenté qui cherche de l'argent pour participer à une course automobile mais aussi pour gagner le cœur d'une jeune femme (Ann Margret) aussi convoitée par un riche concurrent. Jailhouse Rock (1957) ou L'idole d'Acapulco (avec Ursula Andress) valent surtout pour les chansons.

Avant Elvis de Baz Luhrmann, sorti en juin et qui dévoile la personnalité du King via les yeux du colonel Parker, le manager qui l'a exploité sans vergogne, il a peu inspiré le cinéma. Signalons Destination Graceland avec des braqueurs inspirés par son look ou Elvis & Nixon, la rencontre entre deux personnes que tout oppose, mais qui ont toutes deux des envies surprenantes. Et ça, c'est à (re)voir.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be