"Il aurait dû n’y avoir qu’un seul Jurassic Park"

Voilà qui est dit...

"Il aurait dû n’y avoir qu’un seul Jurassic Park"

À Hollywood, où la langue de bois règne en maître, il est plutôt rare d'entendre un réalisateur égratigner une franchise dont le box-office dépasse les six milliards de dollars, comme la saga Jurassic Park. Surtout lorsqu'il y a lui-même participé en signant deux films, Jurassic World et Jurassic World Dominion.

Dans une interview à Empire, Colin Trevorow a pourtant estimé que le film de Steven Spielberg était "non franchisable, il aurait dû n'y avoir qu'un seul Jurassic Park". Vu la faiblesse scénaristique des trois derniers volets, on ne peut pas lui donner tort.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be