Un Silence est d’or pour le cinéma belge

Joachim Lafosse, Yolande Moreau, Benoît Mariage ou Abel et Gordon présenteront leurs nouvelles réalisations en 2023.

Dalva, un film coup de point sur une ado abusée par son père.
Dalva, un film coup de point sur une ado abusée par son père. ©D.R.

Peu de films définitivement programmés, mais beaucoup d’événements pour le cinéma belge en 2023. À commencer par Dalva (22/3 en… France), un drame coup de poing et touchant d’Emmanuelle Nicot sur une ado de 12 ans abusée par son père. Ou Ailleurs si j’y suis (8/3), de François Pirot, où l’on voit Jérémie Renier vivre seul en forêt.

Mais c’est Un Silence qui devrait faire l’événement, sans doute à Cannes. Pour sa dixième réalisation, avec Emmanuelle Devos, Daniel Auteuil et Matthieu Galoux, Joachim Lafosse a voulu maintenir le secret sur le scénario, axé sur le poids du silence. “Le film tourne notamment autour de la libération de la parole dont on parle beaucoup aujourd’hui, a-t-il expliqué sur Cineuropa. Avec Un Silence, je souhaite essayer de faire voir pourquoi malgré la place que prend cette profitable préoccupation, le silence reste si puissant. Je souhaite essayer de faire voir et entendre pourquoi il est si compliqué de raconter.”

Autre temps fort : 19 ans après Quand la mer monte et 10 après Henri, Yolande Moreau repasse derrière la caméra pour Même au milieu des ruines. L’histoire d’une amatrice d’art qui doit accepter trois hommes (Sergi Lopez, Grégory Gadebois et William Sheller) en colocation pour entretenir sa maison. Autant dire que cela va complètement changer la vie de cette solitaire. Le casting est impressionnant, puisqu’il est complété par Anne Benoit, François Morel, Philippe Duquesne, Noémie Lvovsky et Esteban.

Impossible aussi de passer sous silence Habib, la grande aventure (19/4). Benoît Mariage y retrace le parcours d’une comédie d’origine marocaine dont le rêve serait d’incarner saint François d’Assises au théâtre. Aux côtés de Bastien Ughetto, on retrouve Catherine Deneuve, Sofia Lesaffre et Thomas Solivérès.

Benoît Mariage revient à la réalisation avec Habib, la grande aventure.
Benoît Mariage revient à la réalisation avec Habib, la grande aventure. ©D.R.

Enfin, les toujours poétiques Abel et Gordon versent dans le polar avec L’étoile filante. Soit la traque par la détective privée Fiona de Boris, un barman autrefois impliqué dans un attentat et qui espère que son sosie sera pris à sa place.

Du lourd, assurément. Et on espère que de nombreuses productions noir-jaune-rouge présentées en festivals sortiront aussi dans les salles.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be