"J'ai senti l'engouement monter ces dernières semaines": la réaction de Lukas Dhont après sa nomination aux Oscars

"C'est un jour incroyable", a réagi mardi le réalisateur belge Lukas Dhont à l'annonce de la nomination de son deuxième long métrage "Close" pour l'Oscar du meilleur long métrage international.

Lukas Dhont
Lukas Dhont ©BELGA Nieuwsbrief

Après une courte nuit de sommeil et porté par l'engouement de plus en plus important autour du film, le Gantois s'est adressé tout sourire à la presse belge, via Zoom, depuis les Etats-Unis où il assure actuellement la promotion de son film.

Très nerveux avant l'annonce des nominations, le jeune prodige de 31 ans a expliqué mardi avoir senti ces dernières semaines qu'il avait une chance d'être retenu vu l'enthousiasme généré par "Close" chez les spectateurs. Avec cette nomination, le long métrage devient le 8e film belge à parvenir à se hisser dans la course aux Oscars.

En vue de cette nomination, une campagne active a été menée ces dernières semaines, avec plusieurs projections du film chaque jour, de nombreux meetings et beaucoup de lobbying, et cela s'intensifiera encore dans les prochains jours.

"Close" a ainsi notamment été présenté à des personnes influentes de l'industrie du cinéma comme l'actrice Cate Blanchett et le réalisateur Barry Jenkins, lesquels ont exprimé leur enthousiasme après le visionnage.

"On va continuer comme ces dernières semaines, c'est-à-dire: montrer le film, montrer le film et montrer le film", a assuré Lukas Dhont. "Le plus gros atout, c'est que notre film n'est pas encore sorti aux Etats-Unis. En termes de timing, c'est idéal (...). On espère que la visibilité augmentera ensuite et que les Américains découvriront aussi le film", confie le Belge.

Dans cette optique, le distributeur américain de films d'art et d'essai A24 mènera une campagne acharnée et sortira le film dans les salles du pays de l'Oncle Sam à la fin du mois.

Au cours de ce point presse, Lukas Dhont a par ailleurs rappelé son attachement à la fois pour le nord et le sud du pays. "Comme vous le savez, je me suis toujours identifié comme réalisateur belge car c'est important pour moi de créer des films sur lesquels je peux travailler non seulement avec des Flamands mais aussi avec des Francophones", a souligné le Gantois. "Je veux pouvoir travailler avec des comédiens comme Kevin Janssens mais aussi Emilie Dequenne (tous deux à l'affiche de "Close", ndlr) et pouvoir unir tous les talents que l'on a dans ce pays."

"La Belgique regorge de talents, d'énergie et de réalisateurs qui m'ont montré le chemin et inspiré comme les frères Dardenne et Chantal Akerman", a-t-il poursuivi. "Je suis très fier de notre pays et suis très honoré car j'ai toujours senti du soutien que ce soit du côté flamand ou du côté francophone. Ce soutien m'a permis d'aller vraiment vers l'univers que j'avais en tête sans me censurer."

Dans sa course aux Oscars, le deuxième long-métrage de Lukas Dhont affrontera "A l'Ouest, rien de nouveau" (Allemagne), "Argentina, 1985" (Argentine), "EO" (Pologne) et "The Quiet Girl" (Irlande).

En mai dernier, "Close" avait été présenté en première mondiale au Festival de Cannes, où le film avait reçu le Grand Prix du Jury. Entre-temps, le film qui traite d'une amitié étroite entre deux garçons de 13 ans a également été projeté dans des dizaines de festivals de films internationaux et a remporté plusieurs autres prix, mais est passé en janvier à côté d'une nomination aux Golden Globe et aux BAFTA.

La 95e cérémonie des Oscars aura lieu le dimanche 12 mars à Hollywood (Los Angeles).

# Belga context

View full context on [BelgaBox] ( http://m.belga.be?m=lhgojaaa )

AUM/GFR/

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be