Pirates des Caraïbes 6 : la porte est ouverte pour Johnny Depp

Jerry Bruckheimer ne cache pas son envie de le réintégrer dans la saga. Au contraire d’Orlando Bloom, Keira Knightley se montre moins enthousiaste à l’idée de revenir.

PIRATES DES CARAIBES, LA MALEDICTION DU BLACK PEARL - Johnny DEPP, Keira KNIGHTLEY
Johnny Depp et Keira Knightley pourraient-ils se retrouver à l'affiche du sixième Pirates des Caraïbes ? ©Visual Press Agency

Faut-il ou non rendre à Johnny Depp le sabre, le maquillage et le chapeau de Jack Sparrow dans un sixième volet de Pirates des Caraïbes, alors que le spin-off avec Margot Robbie semble bel et bien avoir été coulé par le fond ? Cette question, épineuse, hante les nuits des décideurs chez Disney. Quelle que soit la réponse, elle frustrera une partie du public après le très médiatique procès qui a opposé Johnny Depp à Amber Heard.

Pour le producteur Jerry Bruckheimer, qui vient de réussir deux très gros come-back coup sur coup avec Bad Boys for Life et surtout Top Gun : Maverick, cela ne fait pas de doute, le coup mériterait d’être tenté. “Il est tellement bon dans ce qu’il entreprend”, a-t-il déclaré à Deadline, avant d’ajouter, à propos des déboires judiciaires : “Les acteurs se remettent de ce genre de choses. C’est quelqu’un de bien et d’attentionné, sur qui on peut compter. Il est tout simplement formidable. Je pense que Johnny est un grand ami et un artiste extraordinaire et, encore une fois, vous traversez dans la vie des choses que vous souhaiteriez ne pas avoir vécues, mais il reste un artiste talentueux.”

Difficile d’être plus clair. Il reste maintenant à convaincre Johnny Depp de repartir à l’assaut de la franchise, lui qui avait déclaré devant la justice qu’il ne reprendrait pas le rôle même pour “300 millions de dollars et un million d’alpagas.”

Orlando Bloom, pour sa part, ne cache pas son envie de redonner vie à Will Turner, désormais à la tête du Hollandais Volant. “J’ai pu incarner à nouveau Legolas dans Le Hobbit dix ans plus tard et c’était très amusant, a-t-il déclaré dans Parade. C’est un environnement tellement génial, tout comme Will est un personnage vraiment extraordinaire. Cela ne me dérangerait pas de voir à quoi il ressemblerait aujourd’hui. Il était tellement sérieux, mais après avoir traîné au fond de l’océan aussi longtemps qu’il l’aurait fait à ce stade, ce serait intéressant de le voir remonter à la surface et de voir de quoi il aurait l'air désormais.”

Un enthousiasme nullement partagé par Keira Knightley, alias Elizabeth Swann dans la série. Interrogée sur un possible retour, sur Entertainment Tonight, elle s’est contentée d’un laconique : “Qu’y a-t-il au sujet d’Elizabeth Swann ? Je veux dire, elle est partie si joliment, elle navigue au loin dans un style brillant.” Une manière élégante de marquer son désintérêt.

Comme les cinq premiers volets ont rapporté 4,5 milliards de dollars, il faudra qu’un refus poli plus pour décourager Jerry Bruckheimer.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...