Killer Coaster réunit Alexandra Lamy, sa sœur Audrey et sa fille Chloé Jouannet : “On ne s’est pas engueulées une seule fois”

La série, qui mélange thriller, effroi et comédie, fait l’événement sur Prime Video.

Audrey Lamy, Chloé Jouannet et Alexandra Lamy: suspense en famille dans Killer Coaster.
Audrey Lamy, Chloé Jouannet et Alexandra Lamy: suspense en famille dans Killer Coaster. ©Prime Video

Il n’est pas toujours nécessaire de dépenser des fortunes en effets spéciaux pour faire l’événement. Les producteurs de la série Killer Coaster, diffusée depuis ce vendredi sur Prime Video, l’ont bien compris. Pour l’enquête sur des meurtres dans un train fantôme menée par une policière qui se rêve agente de la CIA sans en avoir les compétences et deux foraines aux personnalités totalement opposées, ils ont en effet recruté… une famille. Pour la toute première fois, Alexandra Lamy partage pour la première fois l’affiche avec sa sœur, Audrey, et sa fille, Chloé Jouannet.

”On avait le désir de travailler toutes les trois depuis un petit moment, explique Chloé Jouannet à l’AFP. On avait quelques propositions, mais c’était souvent pour jouer une famille, ce qui ne nous intéressait pas. On a essayé d’écrire quelque chose mais on était un peu en détresse niveau idée.”

”Quand Nikola (Lange, le créateur de Derby Girl, ndlr) est arrivé avec sa proposition assez particulière, on s’est dit : 'Quitte à faire quelque chose toutes les trois, autant partir sur quelque chose qu’on a jamais vu'”, ajoute Audrey Lamy.

Naviguant entre le grand frisson et la comédie tout en évitant de sombrer dans la parodie, Killer Coaster a posé un gros souci familial : éviter les fous rires. “”En général, sur un plateau, on parle très fort et on est toujours les premières à vouloir déconner, confirme Chloé Jouannet. On n’avait pas envie de se déconcentrer. Il y avait beaucoup de respect et aucune histoire d’ego. En fait, c’était juste chouette parce qu’on se connaît bien et qu’on s’aime. On ne s’est pas engueulées une seule fois !”

”J’avais un peu peur qu’on casse les oreilles aux autres ou qu’on se saoule entre nous, mais pas du tout”, précise Audrey Lamy. Tandis que sa sœur, Alexandra, espère que le succès sera au rendez-vous pour pouvoir rempiler. “J’adorerais qu’on remette le couvert pour une saison deux car cette expérience a démontré que nous fonctionnons bien ensemble tant professionnellement que personnellement.”

Au vu des premières réactions, cela s'annonce plutôt bien.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...