La mégalomanie de Lars von Trier est décidément sans limite. Et ne se soucie guère d’une quelconque contrainte cinématographique. Ni même du confort de vision des spectateurs.

Nymphomaniac, le très médiatisé projet du réalisateur d’Antichrist et de Melancholia, devrait en apporter une nouvelle preuve l’année prochaine. Selon le site internet du média danois Montages, le cinéaste provocateur a tourné plus de cent heures d’images avec des acteurs pornographiques et des stars confirmées comme Charlotte Gainsbourg, Stellan Skarsgard, Shia LaBeouf, Jamie Bell, Willem Dafoe et Connie Nielsen.

Difficile, évidemment, de ramener un tel matériel à seulement 1h30 de pellicules. D’ailleurs, il n’y est pas parvenu. Son montage a débouché sur une œuvre de cinq heures ! Qu’il hésiterait à proposer d’un bloc au cinéma ou en deux films de 2h30. Histoire de ne pas gâcher les images contemplatives de la plastique de ses comédiens, il aurait aussi en projet de les utiliser dans une série télé de huit épisodes. La première de ce qu’il annonce comme une comédie aura lieu à Noël au Danemark. Sans date de sortie connue pour le reste du monde…