Cinéma Il a accepté la Palme d’or d’honneur en hommage aux réalisateurs qu’il admire.

Si la modestie devait choisir un visage, elle ne prendrait peut-être pas celui d’Alain Delon. Et pourtant, au moment de recevoir sa Palme d’or d’honneur dimanche soir à Cannes, le monstre sacré de 73 ans n’a pas parlé de lui à la troisième personne et l’a même joué profil bas. "On m’a beaucoup demandé pourquoi j’ai accepté ce prix après l’avoir plusieurs fois refusé. (...)