Cinéma Célébrées le 9 mai dernier à Poitiers, les obsèques de l’actrice ont été désertées par les célébrités.

On pensait les membres du Splendid immortels et pourtant, Anémone s’en est allée le 30 avril dernier, emportée par un cancer du poumon à 68 ans. Le décès de l’inoubliable Thérèse dans Le Père Noël est une ordure avait d’ailleurs fait réagir toute la troupe, comme presque tout le milieu du show-business à l’instar de Michel Drucker ou encore Richard Bohringer. "Elle était rebelle, révoltée et avait un talent fou, avait rendu hommage Marie-Anne Chazel. C’était une actrice remarquable, très inventive. J’ai le souvenir de beaucoup de rires avec elle." Son comparse Christian Clavier allait dans le même sens. "Très grande tristesse pour la disparition si prématurée de #Anémone, souvenirs ensemble de moments de jeux et des fous rires exceptionnels, ainsi qu’avec toute la troupe." Josiane Balaso mettait, elle, en avant des souvenirs parfois extrêmes. " Je ne savais pas qu’elle était malade mais Anémone n’était pas quelqu’un qui se répandait sur sa vie privée. Elle avait une sorte de folie. Parfois, ça nous faisait rire car c’était extrême mais c’était une artiste qui avait une présence incroyable. C’est la première d’entre nous qui disparaît, le Splendid a perdu un de ses membres honoraires, c’est triste. Anémone, c’était des souvenirs à la fois joyeux et à la fois extrêmes." Quant à Michel Blanc, il louait son " génie brut de la comédie. Quand je l’ai connue c’était une beauté, une sorte d’Arletty. Elle avait cette puissance comique, très séduisante et très folle." Sans oublier son acolyte de jeu - son absence est d’autant plus surprenante - dans Le Père Noël est une ordure, alias Thierry Lhermitte. "Anémone… Je suis bouleversé en apprenant la nouvelle, tu étais une grande actrice, puisse Dieu te garder. Adieu mon amie."

Selon Ici Paris, Anémone - Anne Bourguignon de son vrai nom -, aurait été inhumée le jeudi 9 mai au crématorium de Poitiers. Une cérémonie qui s’est déroulée en très petit comité, et surtout sans people. "La mère de Jacob et Lili avait depuis longtemps coupé les ponts avec le show-biz qui n’a jamais vraiment été sa tasse de thé", révèle ainsi l’hebdomadaire.

Une seule personnalité a donc répondu présent, la réalisatrice césarisée Tonie Marshall. Amie d’Anémone depuis ses 16 ans, la réalisatrice de 67 ans n’aurait pu manquer ses adieux à sa partenaire dans Enfants de salauds, sorti en 1996. Lors de ses obsèques, elle a même pris la parole pour lui rendre un vibrant hommage, la qualifiant de "meilleure amie" et même de "premier amour". Une femme "extravertie, engagée et insoumise", qui ne quittera jamais sa mémoire.