Personne ne s’attendait à ce qu’elle dise le contraire, mais Angelina Jolie semblait sincère, en appelant de ses vœux Maléfique 3.

"On aimerait devenir des grands-parents !, lance-t-elle en riant. Une chose me paraît intéressante : sans s’en rendre compte, on a ouvert le chapitre du développement d’une femme. On a vu la naissance, le baptême de la petite fille et maintenant, l’adolescente est devenue une femme, une épouse. Elle rencontre les fées noires et se pose la question de leur futur. Personnellement, j’aime l’idée qu’on sorte du cadre de l’Angleterre pour l’ouvrir au monde. Parce que notre monde est divers. Les fées noires représentent le monde. J’aimerais beaucoup les croiser partout."

Ce n’est pas son seul désir pour l’avenir. "Je me suis fixé plein d’objectifs. J’aime être une artiste, mais j’ai envie d’explorer bien d’autres aspects de mon travail et de ma vie ces prochaines années. Comme bien éduquer mes enfants. Ils sont tous à un âge très spécial et je ne veux rien en manquer. J’espère leur donner toutes les cartes en main avant qu’ils ne prennent leur envol et découvrent le monde par eux-mêmes. C’est mon objectif principal. Mais j’ai aussi quelques idées folles pour le futur. On verra ce qu’il en adviendra (rire)."