Dérobées chez un collectionneur d'Enfield, au nord de Londres, les cinq armes sont estimées à 111.000 €.

Décidément, James Bond est poursuivi par la poisse pour le moment. Sa nouvelle aventure, Mourir peut attendre, est reportée au 25 novembre, et voilà que trois malfrats viennent de voler cinq de ses armes chez un collectionneur à Enfield, au nord de Londres. Il s’agit de son Walther PPK de Dangereusement vôtre, de deux Beretta (un Cheetah et un Tomcat) de Meurs un autre jour, d’un Smith&Wesson 44 Magnum de Vivre et laisser mourir et d’un Llama calibre 22 de Meurs un autre jour. Valeur du butin : 111.000 €. “Beaucoup sont irremplaçables , a expliqué la police. Le Magnum est le seul à jamais avoir été entièrement recouvert de chrome. Le Walther PPK est la dernière arme utilisée par Roger Moore dans Dangereusement vôtre . Le propriétaire est dévasté." Pour les malandrins, écouler ces objets ne sera pas chose aisée. "Ces armes à feu sont très reconnaissaibles car faites sur mesure pour les films de James Bond , concluent les forces de l'ordre. Elles seront très certaines repérées par le public si quelqu'un les met en vente."

A la place des trois truands, pas sûr qu'on aurait choisi de piquer les armes du plus léthal des agents secrets britanniques...