J.J. Abrams a acheté les droits d’une biographie à paraître en juin

LOS ANGELES Qu’ont en commun Benoît Poelvoorde et Lance Armstrong ? L’un et l’autre ont été les rois du peloton, grâce à quelques injections et autres potions. Sauf que, pour le premier, ce n’était rien que du cinéma. Dopé, notre Ben national l’était sous le maillot Magicrème dans Le vélo de Ghislain Lambert , de Philippe Harel. Ce qui nous valut, les cinéphiles s’en souviennent, quelques scènes inoubliables, dont celle où, remonté à bloc, Ghislain Lambert signe la feuille de route avant le début de la course.

Pour Lance Armstrong, on le sait désormais, ce n’était pas du cinéma. Mais ça va le devenir, puisque – qui s’en étonnera ? – son histoire intéresse d’ores et déjà Hollywood.

Quelques jours à peine après avoir fait ses aveux sur le plateau d’Oprah Winfrey – en lâchant notamment un “doper faisait partie du boulot ” qui en a choqué plus d’un –, l’histoire de Lance Armstrong est déjà en passe de devenir un film.

Mais remettons les choses dans l’ordre : Le cycle des mensonges : la chute de Lance Armstrong, ce sera d’abord un livre, écrit par Juliet Macur, journaliste sportif au New York Times , qui a suivi la carrière du cycliste pendant plus de dix ans. Un ouvrage sur lequel elle travaille de longue date, puisqu’en novembre dernier, déjà, son éditeur chez HarperCollins affirmait que, dans ce livre, on découvrirait que “la carrière extraordinaire d’Armstrong n’avait rien à voir avec le vélo ”…

Quelques jours après le grand déballage, le livre de la journaliste est donc d’autant plus attendu. Et il remet en selle les candidats au rachat des droits pour le cinéma. Dans ce contre-la-montre, c’est finalement J.J. Abrams qui l’a emporté. Sa société de production, Bad Robot, en collaboration avec la très influente Paramount, a gagné l’étape.

La prochaine (d’étape) étant d’adapter au grand écran une vie faite de sommets (et on ne parle pas que de l’Alpe-d’Huez) mais aussi de descentes aux enfers.

Restera, ensuite, à trouver l’acteur qui voudra pédaler dans l’équipe de J.J. Abrams. Le nom de Jake Gyllenhall avait circulé en son temps. Mais c’était avant le passage à table d’Armstrong…



© La Dernière Heure 2013