Cinéma Pour Asif Kapadia, ce sont les mensonges de Maradona qui ont plombé sa vie.

Après Ayrton Senna et Amy Winehouse, c’est le portrait d’un enfant terrible du ballon que tire brillamment Asif Kapadia. "Je suis fan de football. Je l’avais vu jouer : quel homme, quelle vie, quel personnage complètement fou. Maradona est un peu comme Senna, une idole sud-américaine, et un peu comme Amy Winehouse, par sa difficulté à gérer la gloire, donc, un documentaire sur lui après en avoir réalisé sur eux me semblait une suite logique. Avec une différence : ils sont décédés, alors que Maradona est toujours vivant. Sa vie est en lambeaux, mais ce qui m’a intéressé, c’est de dévoiler comment il a vieilli après avoir été si brillant."

(...)