La 29e édition du FIFF se clôturera vendredi soir avec la cérémonie des Bayards d'Or et la projection du film "Terre battue" de Stéphane Demoustier.

L'actrice française Audrey Tautou, coup de coeur de la 29e édition du Festival International du Film Francophone (FIFF) de Namur, a partagé son "amour pour ce métier" qu'elle fait "avec sérieux et entièreté" et a retracé vendredi après-midi sa carrière cinématographique, depuis "Vénus Beauté" en 1999 qui lui a valu le César du Meilleur espoir féminin jusqu'à "Casse-tête chinois", dernier film de la trilogie de Cédric Klapisch sorti en 2013, en passant évidemment par "Le fabuleux destin d'Amélie Poulain". "Je fais peu de films parce que ça me crève. Parce que lorsque je le fais, c'est toute l'aventure que j'embrasse. C'est aussi que je fais difficilement confiance. Mais quand je dis 'oui', je n'ai plus de retenue, je n'ai plus de réserve. L'enthousiasme, je l'ai. Je ne tourne pas assez pour être blasée, j'essaie de rester la plus neuve possible", a confié l'actrice.

Audrey Tautou est également revenue sur le succès d'Amélie Poulain en 2001: "Au début, je n'ai pas du tout trouvé ça plaisant ou drôle. Mon plaisir, cela avait été de tourner le film. Mais je n'avais pas envie de partager. Mais maintenant, je le vis comme un cadeau."

La 29e édition du FIFF se clôturera vendredi soir avec la cérémonie des Bayards d'Or et la projection du film "Terre battue" de Stéphane Demoustier.