James Cameron rêve tout haut de révolutionner le cinéma.

James Cameron est un génie. Tous les ans, depuis 2009, il parvient à tenir en haleine le monde entier avec les suites d’ Avatar … dont il n’a toujours pas entamé le tournage ! Dans un premier temps, il s’agissait de transformer le champion du box-office mondial de tous les temps (2,787 milliards $ de recettes) en une trilogie. Dont les dates ont ensuite été repoussées. L’appétit venant en ne tournant pas, l’autoproclamé King of the World a estimé qu’il ne pourrait pas retourner derrière la caméra pour si peu et qu’Avatar méritait bien une pentalogie. Dont il a une nouvelle fois reculé les dates de sorties par la suite.

Et maintenant, alors que le début des prises de vue est fixé au 25 septembre prochain, et alors que le public commençait tout doucement à se lasser d’une saga bleutée qu’il ne voyait toujours pas venir, James Cameron est parvenu à transformer ce futur deuxième opus en une nouvelle révolution cinématographique. Tout simplement en annonçant qu’il voulait désormais améliorer la technologie pour offrir des projections en 3D sans lunettes. Le rêve de tous les cinéphiles.

"Je vais faire des efforts. Non seulement pour disposer de meilleurs instruments, flux de travail, l’imagerie à grande gamme dynamique, le High Frame Rate (qui permet de filmer à bien plus de 24 images par seconde, NdlR), toutes ces choses sur lesquelles nous travaillons. Je suis toujours très optimiste concernant la 3D, mais nous avons besoin de plus de brillance dans les projections, et finalement, je pense qu’on y arrivera sans lunettes."

Avatar 2 est attendu le 18 décembre 2020. Le délai paraît fort court pour mettre au point la technologie, la rendre fiable pour tout un public et en équiper les salles de cinéma. James Cameron a souvent surpris, alors, réalisera-t-il ce petit miracle ?