Benoît Poelvoorde est de retour au cinéma avec "Inexorable", dans les salles ce 6 avril. L'acteur belge de 57 ans est actuellement en promo pour ce film, mais c'est le tournage d'un autre long métrage qui fait parler de lui.

En 2020, on le retrouvait dans Comment je suis devenu super-héros, un film Netflix, aux côtés de Leïla Bekhti et Pio Marmaï. Le tournage, survenu un an auparavant, a été compliqué comme il l'a récemment dévoilé lors d'une interview pour BFMTV. "Oui, enfin bon, je ne suis pas en pleine forme dans le film! On ne me voit pas beaucoup courir. D'ailleurs, j'ai refusé! J'ai même attrapé une orchite (une inflammation des testicules, Ndlr). J'ai tourné avec une couille comme un ananas!", a-t-il lâché avec son franc-parler légendaire auprès de nos confrères.

"Je n'ai jamais pu le dire en promo. Ils ne voulaient pas, parce que c'était Netflix qui distribuait et maintenant je peux le dire!" Même s'il a assuré avec humour avoir un "physique de salaud, de traitre" lors de cette interview, il s'est néanmoins laissé aller à quelques confidences sur le fait de se voir vieillir. À l'approche de la soixantaine, Benoît Poelvoorde concède ne plus pouvoir, à son sens, jouer certains rôles. "Je ne me pose pas la question de mon âge, mais je sais qu'il y a des choses que je ne peux pas faire. Je ne peux pas faire 'Bac Nord' (un film policier français sorti en 2020, Ndlr). Personne ne va me croire si je mets deux boucles d'oreilles et que je gonfle les muscles".

Le film "Inexorable" sort aujourd'hui dans les salles de cinéma.