"Ensuite prendre la voiture et descendre en famille. Tranquille. Un peu de Jura, un peu de Cévennes, un peu de Drôme et puis surtout, un peu de fossé. Retour à Liège en dépanneuse, avec le costume toujours bien plié dans la voiture et qui aura fait un beau voyage dans sa housse. La classe." Bouli Lanners, entre recherche d’embarcations et ravitaillement, s’est alors donné corps et âme pour les victimes des inondations " avec les pompiers de Liège et les rescuesdogs au port de Liège. Tout part en couille…. Sauf les gens "