Le deuxième volet du spin-off d’Harry Potter devrait rapporter 275 millions de dollars pour son week-end de sortie.

Tout comme Harry Potter, Norbet Dragonneau et ses animaux fantastiques vont-ils jeter un sort sur le box-office mondial ? La question tient Hollywood en haleine, tant les argentiers californiens, habitués à décider uniquement en fonction du marché américain, se trouvent assis entre deux chaises.

D’un côté, sur le marché national, les experts s’attendent à des recettes de 70 millions $ pour le week-end de sortie des Crimes de Grindelwald. Un résultat inespéré pour la quasi-totalité des productions, mais qui aurait un goût amer pour Warner Bros. Ce serait en effet le plus mauvais démarrage pour un film de la galaxie Harry Potter. En 2016, le premier volet avait rapporté 74 millions $ aux États-Unis.

Mais la déception pourrait rapidement être effacée grâce aux tickets d’entrée dans le reste du monde. Pour le premier film, 70 % des recettes avaient été engrangées hors États-Unis. Et il semblerait que cela soit encore plus marquant avec cette suite. Le premier week-end des Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald devrait rapporter au moins 250 millions $, et peut-être 275 millions $. Soit 15 % de mieux que pour l’opus original.

Si ce résultat se confirme, cela le placerait à la 30e place du meilleur début de tous les temps, très loin derrière le champion (Fast&Furious 8 et ses 541,6 millions $) et à distance respectable de quatre Harry Potter. Comme quoi, même les chiffres fantastiques sont toujours à relativiser.